Depuis les débuts de la campagne, on a pu voir des péquistes qui ont eu le culot de louanger leur bilan en matière d’emploi…  Ramenons tout ce beau monde sur terre en démolissant de manière systématique ces prétentions…

Tout d’abord, regardons la situation au niveau de l’emploi dans le secteur privé, c’est-à-dire le secteur qui crée la richesse par opposition au secteur public qui la dilapide (en rouge gouvernement libéral et en bleu gouvernement péquiste).  Prenez aussi le temps de comparer la situation du Québec avec celle dans le reste du Canada.

Emploi PQ

Emploi PQ

Au Québec, on peut observer une création d’emploi soutenu dans le secteur privé durant la période libérale.  Par contre, durant la période péquiste, l’électrocardiogramme est plat, au final l’économie a fait du surplace depuis que Marois est devenu première ministre.  Ce résultat est d’autant plus médiocre quand on considère qu’au même moment le secteur privé dans le reste du Canada était en pleine expansion:

  • Période libérale: création en moyenne de 8 510 emplois dans le secteur privé par mois. Dans le reste du Canada, durant la même période, ma moyenne mensuelle a été de 5 830.
  • Période péquiste: création en moyenne de 413 emplois dans le secteur privé par mois. Dans le reste du Canada, durant la même période, ma moyenne mensuelle a été de 14 375.

Maintenant, analysons la situation sous la lorgnette des emplois à temps plein. La situation n’est guère plus reluisante.

Emploi PQ

Emploi PQ

Création très respectable durant la période libérale et durant les premiers mois de la période péquiste. Par contre, l’augmentation observée au début du règne péquiste est en majeur parti dû à la création d’emplois dans le secteur public.  Mais ce qui frappe le plus durant la période péquiste, c’est le long déclin de l’emploi à temps plein, d’autant plus que pendant que le Québec déclinait, le reste du Canada était en expansion.

  • Période libérale: création en moyenne de 6 430 emplois dans le secteur privé par mois. Dans le reste du Canada, durant la même période, ma moyenne mensuelle a été de 14 450.
  • Période péquiste: création en moyenne de 706 emplois dans le secteur privé par mois. Dans le reste du Canada, durant la même période, ma moyenne mensuelle a été de 10 294.

Dorénavant, chaque fois que vous entendrez un péquiste louanger le bilan économique de son parti lors de la campagne, vous saurez quoi lui répondre…

L’enjeu électoral est fort simple et se résume en peu de mots: êtes-vous assez extrémiste pour sacrifier l’économie du Québec, pour vous et vos enfants, en retour d’une charte et d’un référendum inutiles qui ne pourront régler un problème imaginaire ?

Sources:
Statistique Canada
Tableau 282-0087
Tableau 282-0089