Clown QuébecBienvenue en Absurdistan ! Quelques nouvelles en vrac à propos du Québec qui ont de quoi laisser songeur…

L’électricité québécoise…

Au Québec, pour « créer » des jobs en Gaspésie et dans le Bas-St-Laurent, on fait construire des éoliennes qui produiront de l’électricité au prix de 14¢/kWh. Ensuite, pour « consolider » des emplois ailleurs au Québec, on vend cette électricité produite par des éoliennes à des alumineries au prix de 3,3¢/kWh. Pendant ce temps, le ministre des Finances a déjà pris pour acquis dans son budget que le prix de l’électricité destinée à la plèbe allait augmenter de 5,8%. Ce n’est pas un hasard si le Québec est devenu une province pauvre. Mais vous voulez savoir le plus rôle? Lundi, Marois a promis de faire perdurer cette situation ridicule et ruineuse.

Sciences humaines sans math…

Devant la commission Charbonneau, Rambo Gauthier a justifié ses actions en voulant nous faire croire que la Côte-Nord est une région dévastée par la pauvreté. Rien n’est plus faux. Dans les faits, la Côte-Nord est la région la plus riche du Québec avec un revenu disponible de 28 582$/ménage (la moyenne québécoise est de 26 347$/ménage). Soulignons aussi que le taux de faible revenu des familles sur la Côte-Nord est de 8,5% contre 9,3% pour l’ensemble du Québec. Il faut aussi préciser que la Côte-Nord reçoit près de 9 000$/habitant en dépenses d’immobilisation du gouvernement contre moins de 2 000$/habitant pour l’ensemble du Québec. Bref, pourquoi l’ensemble des Québécois devrait-il payer des impôts pour subventionner des projets de construction sur la Côte-Nord, si seulement les gens de la Côte-Nord peuvent travailler sur ces projets ?

Le nationalisme…

Toujours devant la commission Charbonneau, Rambo Gauthier nous a appris que le nationalisme était tellement fort au Québec, qu’un Québécois pure laine venant du Saguenay-Lac-St-Jean était considéré comme un étranger voleur de job par les Québécois pures laines de la Côte-Nord. Quand on réalise que les Québécois sont capables d’être « xénophobes » entre eux, on comprend pourquoi la charte est si populaire…