Jeudi, le régime péquiste va déposer son deuxième budget.  Nicolas Marceau, c’est complètement cassé la gueule lors de son premier budget, pour ce second budget, qui servira de document électoral, son principal défi sera d’arranger les chiffres pour maintenir la grande illusion du modèle québécois…

En attendant ce budget, voici un récapitulatif de la situation économique au Québec:

Le 12 décembre 2013, l’agence de crédit Fitch a réagi à la mise à jour économique du PQ en mettant la cote de crédit du Québec sous surveillance avec une perspective négative. Fitch a été très clair sur la suite des évènements:

« Additional near-term economic and revenue deterioration, or an inability to attain revised fiscal targets under current forecast trends would result in a rating downgrade. »

Autrement dit, dans son prochain budget, si le gouvernement ne respecte pas les cibles fiscales présentent dans la dernière mise à jour économique, ce sera la décote.