Antagoniste


17 février 2014

Une province à la dérive Économie En Vidéos Gauchistan Québec

Jeudi, le régime péquiste va déposer son deuxième budget.  Nicolas Marceau, c’est complètement cassé la gueule lors de son premier budget, pour ce second budget, qui servira de document électoral, son principal défi sera d’arranger les chiffres pour maintenir la grande illusion du modèle québécois…

En attendant ce budget, voici un récapitulatif de la situation économique au Québec:

Le 12 décembre 2013, l’agence de crédit Fitch a réagi à la mise à jour économique du PQ en mettant la cote de crédit du Québec sous surveillance avec une perspective négative. Fitch a été très clair sur la suite des évènements:

« Additional near-term economic and revenue deterioration, or an inability to attain revised fiscal targets under current forecast trends would result in a rating downgrade. »

Autrement dit, dans son prochain budget, si le gouvernement ne respecte pas les cibles fiscales présentent dans la dernière mise à jour économique, ce sera la décote.


17 février 2014

L’élève modèle Canada Économie En Chiffres International

Le budget déposé la semaine dernière par Jim Flaherty est une bonne nouvelle pour tous les Canadiens, ce budget signale enfin le retour à l’équilibre budgétaire, réalisé non pas en taxant les contribuables, mais en coupant dans les dépenses.

Mais de manière plus générale, ce budget confirme aussi le statut d’élève modèle du Canada, qui est passé au travers de la dernière récession sans tomber dans une orgie de dépenses comme ce fut trop souvent le cas ailleurs.  Les conservateurs ont démontré clairement que l’austérité est une condition sine qua non à la prospérité.

Voici comment cette rigueur budgétaire s’est déployée durant la dernière récession:

Dette Canada

Dette Canada

Quand on regarde la dette nette, performance plus que respectable du Canada, confortablement installé en première position loin devant l’Allemagne.  En ce qui concerne la dette brute, encore une fois le Canada se tire très bien d’affaire avec une deuxième position derrière l’Allemagne.

Voici comment les différents niveaux d’endettement ont évolué au Canada et dans le G-7 depuis 1991, portez une attention particulière à partir de 2007 pour voir l’effet de la dernière récession sur les niveaux endettement:

Dette Canada

On peut remarquer deux choses:

  • Au tournant des années 2000, le G-7 est passé devant le Canada aussi bien pour la dette nette que la dette brute.
  • Lors de la grande récession (année 2007 et suivante), les niveaux d’endettement au Canada sont restés sous contrôle, contrairement à ceux des pays du G-7.

Cette performance remarquable est le produit d’une austérité et d’une rigueur budgétaire qui a été absent dans les pays du G-7 lors de la dernière récession.  Encore une fois, le Canada a fait la démonstration que l’austérité et la prospérité sont indissociables.

Plus tôt cette semaine, quand Jim Flaherty a été questionné par les journalistes sur les critiques de Pauline Marois envers son budget, le ministre a simplement rappelé à tout le monde que contrairement au régime péquiste « qu’il est ministre des Finances d’un gouvernement qui est solvable ».  Bref, le message de Flaherty à Marois: va apprendre à compter et après tu pourras chialer.  En attendant, les Québécois devront s’arranger avec un ministre des Finances qui serait probablement incapable de « balancer » une caisse dans un McDonalds…

Source:
International Monetary Fund
World Economic Outlook Databases


17 février 2014

Espèce menacée Économie États-Unis Revue de presse

Tribune-Review

History, good jobs hurt union organizing drive at Volkswagen plant in South
Tribune-Review

The United Auto Workers has been dealt a stinging defeat, with a majority of employees at a Volkswagen plant in Tennessee voting against joining the union.

The failure of the UAW underscores a cultural disconnect between a labor-friendly German company and anti-union sentiment in the South. The multiyear effort to organize Volkswagen’s only American plant was defeated on a 712-626 vote on Friday night amid heavy campaigning on both sides.

“Come on, this is Chattanooga, Tennessee,” said worker Mike Jarvis, who was among the group in the plant that organized to fight the UAW. “It’s the greatest thing that’s ever happened to us.”

Jarvis, who hangs doors, trunk lids and hoods on cars, said workers were worried about the union’s historical impact on Detroit automakers and the many plants that have closed in the North, he said.

“Look at every company that’s went bankrupt or shut down or had an issue,” he said. “What is the one common denominator with all those companies? UAW. We don’t need it.”

Cet échec syndical s’ajoute à celui d’Amazon où les employés ont aussi rejeté le syndicat la semaine dernière.

Pendant ce temps au Québec, on syndicalise les dépanneurs… Ce n’est pas un hasard si le niveau de vie des Américains dépasse maintenant de 40% celui des Québécois.