Antagoniste


6 février 2014

Liberté et tyrannie En Citations États-Unis Philosophie

Abraham Lincoln

Abraham Lincoln, 16e président des États-Unis, répond aux gauchistes utilisant le terme « libââârté » à toutes les sauces…

« We all declare for liberty; but in using the same word we do not all mean the same thing. With some the word liberty may mean for each man to do as he pleases with himself, and the product of his labor; while with others, the same word may mean for some men to do as they please with other men, and the product of other men’s labor. Here are two, not only different, but incompatible things, called by the same name — liberty. And it follows that each of the things is, by the respective parties, called by two different and incompatible names — liberty and tyranny. »


6 février 2014

L’économie du savoir Économie En Chiffres International Québec

Aujourd’hui, la richesse d’une nation se définit par son capital humain. Un pays qui attire chez lui les esprits les plus brillants pourra devenir un pionnier en innovation technologique et en recherche scientifique. Ces gens constituent des moteurs économiques qui font qu’un pays peut devenir un chef de file dans un secteur donné. Le capital humain est une ressource dont la valeur est, à plusieurs égards, de loin supérieure aux ressources naturelles. Mais contrairement aux ressources naturelles, l’élite intellectuelle peut facilement se déplacer d’un pays à l’autre, amenant dans ses valises son savoir-faire.

Voici comment ce capital humain se déplace sur la planète, pour chaque pays je donne le taux de migration net des scientifiques (PhD), plus ce chiffre est élevé, mieux c’est:

Charte Xénophone

Les États-Unis, le pays par excellence pour la R&D, trône confortablement en première position.  Ce n’est pas un hasard si 62% de l’élite scientifique mondiale habitent aux États-Unis et si les vallées technologiques du type Silicone Valley existent en grande partie grâce à l’immigration. En début d’année l’armée américaine a annoncé qu’elle allait permettre à ses soldats de porter des symboles religieux.

Maintenant, le message envoyé par la charte du PQ va-t-il aider à convaincre ces immigrants à choisir le Québec au lieu des États-Unis ?

Dans un marché où tout est mondialisé, spécialement les cerveaux, je doute que cette charte donne au Québec un avantage compétitif par rapport aux États-Unis. Je pense plutôt qu’elle aura l’effet contraire en faisant passer le Québec pour un gros village…

Certes, l’existence d’une charte de l’intolérance, comme celle mise de l’avant par la PQ, n’est pas le seul facteur qui pèse dans la balance quand vient le temps de choisir où une personne déploiera son talent, mais c’est un élément qui influencera le choix.  Ce honteux document envoie le message que le Québec est refermé sur lui-même et que la différence est mal vue.   Certains s’en accommoderont, d’autres iront vivre ailleurs; chose certaine, ce document représente un passif net.

C’est à ça que faisaient référence Pierre Boivin et Louis Audet, deux hommes d’affaires, quand ils ont dénoncé la charte.  Mais essayez d’expliquer ça à un athégriste comme Richard Martineau

Source:
National Bureau of Economic Research
Foreign Born Scientists: Mobility Patterns for Sixteen Countries


6 février 2014

Le sens de l’humour États-Unis Hétu Watch Revue de presse

New York Magazine

In Conversation: Saturday Night Live’s Lorne Michaels
New York Magazine

No producer in TV history has done more with an 11:30 p.m. time slot than Lorne ­Michaels. Since creating Saturday Night Live in 1975, Michaels has built the comedic universe as we know it, sparking a revolution in topical satire, redefining the limits of broadcast, and launching the careers of Chevy Chase, Bill Murray, Mike ­Myers, Adam Sandler, Chris Rock, Chris Farley, Will Ferrell, Tina Fey, Amy Poehler, and Kristen Wiig, to name but a few.

Question: Are there any basic rules for what works and what doesn’t politically?

Answer: Republicans are easier for us than Democrats. Democrats tend to take it personally; Republicans think it’s funny. But we’re not sitting here every week going, “We’ve really got to do the First Family.” This week, our cold open is about three big stories. We have Piers Morgan interviewing A-Rod, Chris Christie, and Justin Bieber. We’re doing more of that kind of thing than stuff about Benghazi or the new budget agreement. The country has lost interest in it. I can’t tell you why. It’s no less important, but in some way you can’t do health care more than twice, at which point there’s just nothing left. But Jay Pharoah does a really good Obama.

Les maudits républicains avec leur sens de l’humour, on voit que ce ne sont pas des gens sérieux. J’espère que Richard Hétu va dénoncer ça dans son blogue.