Le Figaro

Lactalis part à la conquête de l’Inde
Le Figaro

Le premier producteur de lait mondial, met la main sur l’indien Tirumala. Après avoir acquis en 2011 l’italien Parmalat, le groupe français poursuit ainsi son développement international.

Lactalis s’offre un champion indien des produits laitiers, Tirumala Milk Products, qui réalise environ 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le français, propriétaire du lait Lactel, du beurre et du camembert Président ou encore de la crème Bridel, ajoute ainsi à son actif le lassi (yaourt indien), le panir (fromage), les desserts lactés et les glaces.

Avec Tirumala, qui est essentiellement implanté dans le sud-est de l’Inde, Lactalis prend pied dans un pays à la taille d’un continent. Avec 140 milliards de litres produit , l’Inde – premier producteur de lait mondial – offre un potentiel de développement énorme pour l’entreprise française.

«Cette acquisition est en phase avec la stratégie de développement mondial de Lactalis dans les pays émergents sur toutes les catégories de produits laitiers», commente un porte-parole du groupe français, qui ne communique pas le montant de l’opération. En fusionnant avec l’italien Parmalat, Lactalis avait acquis en 2011 la première place mondiale des fabricants de produits laitiers.

Malheureusement, les producteurs laitiers de chez nous ne peuvent pas participer au boom mondial de l’industrie laitière à cause du système de gestion de l’offre. Ce système interdit la concurrence étrangère ici, mais il interdit aussi l’exportation de nos produits laitiers ailleurs.

Une situation typiquement québécoise: on préfère la sécurité d’un petit marché au potentiel limité plutôt que les risques d’un marché au potentiel illimité… On l’a vu encore tout récemment avec le libre-échange des fromages avec l’Europe