iniquité salarialeAu Québec, il paraît que l’égalité homme/femme c’est quelque chose de très important…  Si c’est le cas, j’invite les politiciens à prendre connaissance des chiffres suivants…

Une analyse, menée par l’OCDE, de seize pays industrialisés a révélé que c’est aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, en Irlande et en Nouvelle-Zélande que l’on retrouve les congés de maternité les moins généreux.  En fait, dans tous ces pays, ils sont pratiquement inexistants.  Fait intéressant, c’est aussi dans ces pays qu’on retrouve le moins d’iniquité salariale entre les hommes et les femmes !

À l’opposé du spectre, les pays avec de généreux programmes de congés de maternité comme l’Autriche, la République tchèque ou la Finlande sont aussi les pays en queue de peloton en matière d’iniquité salariale.

Tout ceci fait dire à l’OCDE qu’il existe une corrélation entre la durée des congés de maternité et l’équité salariale entre les hommes et les femmes; plus les congés sont longs, plus les écarts salariaux sont grands.  L’OCDE explique cette situation par le fait que les longs congés de maternité ont pour effet de sortir les femmes du marché du travail, les privant ainsi d’un processus de formation continue qui est de plus en plus essentiel.

Au Québec, le déficit accumulé du Fonds d’assurance parentale s’élève à 350 millions dollars… C’est très cher payer pour un système qui nuit à l’égalité homme/femme…  L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête…

Source:
Pew Research Center
The link between parental leave and the gender pay gap