Antagoniste


28 janvier 2014

L’égalité homme-femme Économie International

iniquité salarialeAu Québec, il paraît que l’égalité homme/femme c’est quelque chose de très important…  Si c’est le cas, j’invite les politiciens à prendre connaissance des chiffres suivants…

Une analyse, menée par l’OCDE, de seize pays industrialisés a révélé que c’est aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, en Irlande et en Nouvelle-Zélande que l’on retrouve les congés de maternité les moins généreux.  En fait, dans tous ces pays, ils sont pratiquement inexistants.  Fait intéressant, c’est aussi dans ces pays qu’on retrouve le moins d’iniquité salariale entre les hommes et les femmes !

À l’opposé du spectre, les pays avec de généreux programmes de congés de maternité comme l’Autriche, la République tchèque ou la Finlande sont aussi les pays en queue de peloton en matière d’iniquité salariale.

Tout ceci fait dire à l’OCDE qu’il existe une corrélation entre la durée des congés de maternité et l’équité salariale entre les hommes et les femmes; plus les congés sont longs, plus les écarts salariaux sont grands.  L’OCDE explique cette situation par le fait que les longs congés de maternité ont pour effet de sortir les femmes du marché du travail, les privant ainsi d’un processus de formation continue qui est de plus en plus essentiel.

Au Québec, le déficit accumulé du Fonds d’assurance parentale s’élève à 350 millions dollars… C’est très cher payer pour un système qui nuit à l’égalité homme/femme…  L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête…

Source:
Pew Research Center
The link between parental leave and the gender pay gap


28 janvier 2014

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (21-27 janvier) selon Influence Communication.

La tragédie de L’Isle Verte est la nouvelle la plus médiatisée au Québec durant la dernière semaine avec un poids médias de 11,48 %. Cette triste nouvelle est aussi au deuxième échelon au Canada. L’excellent parcours de la jeune Eugénie Bouchard aux Internationaux d’Australie au tennis est au deuxième rang au Québec, mais figure au premier rang au Canada. De plus, malgré un important décalage horaire entre le Canada et l’Australie, mentionnons le premier rang du mot-clic #AusOpen au Canada. Enfin, l’arrestation de Justin Bieber est la 8e nouvelle la plus médiatisée au Canada, mais elle a beaucoup fait jaser sur Twitter. En effet, le mot-clic #WeWillAlwaysSupportYouJustin figure autant dans les palmarès mondiaux qu’aux États-Unis et au Canada.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Rien, absolument rien, sur les révélations explosives devant la commission Charbonneau à propos de Pauline Marois, son mari et de la ministre Hélène Zaraïb…  Pourtant, on a déjà fait de grosses histoires avec des billets pour aller voir Céline Dion…  C’est à se demander si cette commission a encore une raison d’être…  Question de tourner le fer dans la plaie, voici les cinq nouvelles les plus lues sur le site de La Presse depuis 7 jours (au moment d’écrire ce billet, lundi soir…):

On parle d’une crise de vedette d’une backbencher sans envergure à propos d’un sujet sans intérêt et des toilettes de Sotchi, mais pas des bombes de la commission Charbonneau…  À moins que vous me disiez que les toilettes de Sotchi ont été construites par la FTQ-Construction, je ne comprends plus rien…

Source:
Influence Communication


28 janvier 2014

Pauvreté et souveraineté Économie Europe Revue de presse

Financial Times

Scotland’s poorer more likely to favour independence
Financial Times

Poorer voters in Scotland are much more likely to support independence than their wealthier peers, according to the first survey of voting intentions broken down by household income.

The analysis, by ScotCen Social Research for the Financial Times, found 40 per cent of people with household incomes below £14,300, and who are likely to vote in the September referendum, plan to vote “yes”, as do 36 per cent of those with household incomes of between £14,300 and £26,000.

However, the next income bracket – £26,000 to £44,200 – is least likely to deliver a “yes” vote: just 22 per cent believe the country should go it alone. And among households with income above £44,200, only 27 per cent say they will vote for independence.

The Scottish National party’s referendum campaign focuses heavily on the claim that a separate Scotland would be wealthier and less unequal, but some politicians in Scotland’s ruling party say it should embrace a more radically redistributive message to encourage poorer people to vote.

J’ai l’impression que c’est la même chose au Québec…