Le 4 septembre 2012, si le PQ avait été élu de manière majoritaire, l’opposition n’aurait pas pu bloquer les projets suivants…

  • Le PQ aurait pu imposer la Loi 101 aux entreprises de moins de dix employés et fait du français la seule langue d’enseignement dans les cégeps, écoles de formation professionnelle ainsi qu’aux écoles non subventionnées; ce qui aurait isolé encore plus les Québécois du reste du monde…
  • Le PQ aurait pu anéantir le secteur minier québécois avec un système de redevance se rapprochant du banditisme tout en obligeant la 2e et 3e transformation des ressources en région; ce qui aurait contribué à rendre le Québec encore plus pauvre…
  • Le PQ aurait pu créer une Banque de développement économique pour simplifier la distribution de subvention tout en pigeant dans le bas de laine des Québécois, la Caisse de dépôt, pour créer un fonds de dix milliards donc la mission aurait été de faire du nationalisme économique; ce qui aurait incité le copinage, le patronage et la corruption…
  • Daniel Breton serait probablement encore ministre; ai-je besoin d’en dire plus ?
  • Le PQ aurait pu mettre en place un taux d’impôt prohibitif qui, dans certains cas, était aussi rétroactif; ce qui aurait augmenté la détresse économique du Québec…

Et j’en passe des vertes et des pas mûres qui sont dans le programme du PQ, mais que l’opposition n’a pas encore eu la chance de bloquer. Mentionnons par exemple: la création d’une constitution et d’une citoyenneté québécoise, l’instauration d’une nouvelle taxe nommée « assurance autonomie », l’électrification des transports, la transformation de Télé-Québec en un véritable réseau national de télédiffusion avec un service d’information(imaginez la propagande), la refonte des lois fiscales afin d’éliminer des comportements nuisibles à l’environnement, la modification du Code du travail pour le rendre plus favorable aux syndicats et j’en passe…

Tout ceci étant dit…

We're all doomed!

Au Québec, ça va aller mal avant d’aller mieux…

Terminons avec un audio de Radio-Pirate qui résume assez bien tout ce qu’il y a à savoir à propos du Québec…