Antagoniste


16 janvier 2014

La catastrophe imaginaire Canada Coup de gueule En Images Environnement

Neil Young est un gratteux de guitare qui ne voulait pas investir une somme d’argent faramineuse pour faire la promotion de sa prochaine tournée. Donc, pour économiser quelques sous, il s’est offert une campagne de publicité gratuite en vomissant toutes les insanités qui lui passaient par la tête au sujet des sables bitumineux et de Stephen Harper.  Pour les journaleux, une personne qui parle contre Harper et les sables bitumineux c’est l’équivalent d’un pot de miel pour une mouche…

Imaginer, le pauvre Neil est allé jusqu’à dire que Fort McMurray lui rappelait le bombardement atomique sur Hiroshima. Visiblement diminué par le temps, Neil a aussi radoté que si les choses ne changeaient pas, ses petits-enfants ne pourraient plus voir le ciel bleu…

Vraiment ?

Voici une carte qui montre l’intensité des émissions de NO2 à l’échelle de l’Amérique du Nord. Le NO2 est l’un des pires polluants atmosphériques résultant de l’activité industrielle.  Avertissement, la réalité risque de décevoir les gratteux de guitare

Sables Bitumineux

Vous ne voyez rien de spécial dans le coin de Fort McMurray ? C’est normal, car contrairement à ce que raconte Neil Young il n’y a rien à voir…

La pollution émise par l’ensemble des sites d’exploitation des sables bitumineux de l’Athabasca est comparable à la pollution émise par une centrale au charbon. À titre indicatif, la Chine a prévu construire 363 centrales au charbon au cours des prochaines années.

Précisons aussi que selon Andrew Weaver, un climatologue spécialisé dans la modélisation du climat qui collabore avec le GIEC, si demain matin on extrayait et consommait les 170 milliards de barils de pétrole commercialement disponibles dans les réserves de sable bitumineux de l’Alberta, la température augmentait de 0,03°C.

Bref, les délires de Neil Young, une nouvelle manifestation de sciences humaines sans math

Source:
Geophysical Research Letters
Air quality over the Canadian oil sands: A first assessment using satellite observations


16 janvier 2014

Si le Québec était libre… Canada Économie En Chiffres Québec

Durant la période des fêtes, l’Institut Fraser a publié son classement annuel des libertés économiques pour les 50 États américains et les 10 provinces canadiennes. Sans grande surprise, avec un indice de 4,3/10, le Québec s’est classé en 60e et dernière position pour une 12e année consécutive…

Fait intéressant, il a été déterminé dans le passé que chaque point gagné dans le calcul de l’indice permettait d’augmenter le PIB/habitant de 8 063$. Je me suis donc amusé à calculer le gain de richesse que pourrait réaliser le Québec si nos politiciens décidaient d’égaler l’indice de liberté économique de chacune des provinces. Voici le résultat:

Néolibéralisme

À titre indicatif, le PIB du Québec est actuellement de 44 267$/habitant.  C’est pas donné d’être socialiste…

Source:
Fraser Institute
Economic Freedom of North America


16 janvier 2014

Fanatisme religieux Économie Environnement Europe Revue de presse

The Daily Telegraph

Fracking opponents are ‘irrational’, says David Cameron
The Daily Telegraph

Mr Cameron used Tuesday’s hearing to launch a broadside at people criticising fracking projects for ideological reasons.

Mr Cameron said: “There are, though, some people who I think are opposing shale because they simply can’t bear the thought of another carbon-based fuel being used in our energy mix and I think that is irrational because it’s surely better for us to be extracting shale safely from our own country rather than paying a large price for having it imported from around the world.”

He added: “I think that’s why some people are so religiously opposed to it because they just don’t want to see any carbon-based energy work. I don’t think that’s helpful.”

Fracking could provide up to 74,000 jobs and result in £3.5 billion of investment, Mr Cameron said.

“If there’s an opportunity to extract clean, low-cost gas from shale in the UK we would be making a great mistake if we didn’t enable this industry to develop,” he said. Ministers this week said that local communities will be allowed to keep tax generated by fracking.

Si le Québec était laïc, nous exploiterions notre pétrole et notre gaz de schiste…