Antagoniste


15 janvier 2014

Bernard Drainville, la charte et le chômage Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Pourquoi une personne supposément brillante comme Bernard Drainville passe son temps à parler de choses totalement inutiles comme la charte au lieu de parler de sujets préoccupants comme le chômage ?

La réponse:

Je tiens par la présente à informer le ministre Drainville que le taux de chômage au Québec n’est pas à « 7,2, 7,4 ou quelque chose de même ». Le taux de chômage au Québec est actuellement de 7,7% et durant la dernière année il a été en moyenne de 7,6%. Au Canada, le taux actuel est de 7,2% et la moyenne des douze derniers mois est de 7,1%.

Un poids lourd du conseil des ministres qui n’est pas foutu de connaître le taux de chômage, voilà qui résume assez bien le gâchis du régime péquiste depuis leur arrivée au pouvoir.

Donc, pourquoi Bernard Drainville passe le plus clair de son temps à parler d’une charte ridicule au lieu de parler d’économie? La réponse est simple: on ne peut pas parler de chose qu’on ne connaît pas. C’est vrai pour Bernard Drainville, mais aussi pour l’ensemble de la députation péquiste.

En passant, je souligne au passage que seulement 28% des Américains, marqués par le 11 septembre, pense que leur gouvernement devrait interdire le voile intégral… Pensez-y la prochaine fois que vous aurez envie de traiter un Américain de redneck.


15 janvier 2014

Imaginez si Harper… Canada Économie En Chiffres États-Unis Europe

Quand Harper a annoncé une timide réforme de l’assurance-emploi l’an dernier, l’opinion médiatique s’est déchaînée, la gauche radicale allant même jusqu’à annoncer que cette réformette constituait du « pur darwinisme social à la sauce malthusienne » (il ne faut pas chercher à comprendre, c’est du délire de gauchiste…).

Mais imaginez si Harper avait annoncé la réforme suivante de l’assurance-emploi:

  • Avant de toucher un chèque de chômage, une personne sans emploi devra avoir cherché activement un emploi durant au moins 4 semaines.
  • Une personne qui touche un chèque de chômage sera obligée de faire du bénévolat dans un organisme reconnu.
  • Une personne sur le chômage devra obligatoirement accepter tout emploi se trouvant à moins de 3 heures de route de son domicile.

Imaginez la réaction de la gauche si Harper avait proposé d’adopter ces mesures… Les médias auraient probablement parlé de l’avènement du quatrième Reich…

Pourtant la réforme que je viens de décrire existe, elle vient d’être récemment adoptée sans grande controverse par les…  Pays-Bas !  C’est quand on voit les réformes mises en place dans des États-providence qu’on réalise à quel point notre gauche, surtout celle incarnée par les syndicats québécois, est devenue réactionnaire.

Toujours au sujet du chômage, aux États-Unis on débat en ce moment de la possibilité de maintenir un programme qui permet d’étirer les prestations d’assurance emploi de 26 à 99 semaines.  Au mois de juillet, la Caroline du Nord a décidé de se retirer unilatéralement de ce programme. Voici qu’elle a été la conséquence:

Chômage États-Unis

Avant la réforme de juillet, le taux de chômage de la Caroline du Nord ne diminuait pas aussi vite que celui des États-Unis. Depuis la réforme, le taux de chômage de la Caroline du Nord a baissé de 16,9% contre seulement 4,1% au niveau national.

Ronald Reagan avait raison quand il a déclaré que le meilleur programme social pouvait s’écrire avec 3 lettres: job !

Source:
U.S. Bureau of Labor Statistics
Local Area Unemployment Statistics


15 janvier 2014

Europe: la fin de l’illusion verte… Économie Environnement Europe Revue de presse

Financial Times

EU considers scrapping 2030 binding renewables targets
Financial Times

The EU’s 2030 energy and climate targets, which the commission is due to propose on January 22, are stoking acrimony among countries and between commissioners. Governments, industry and green groups are lobbying the commission intensely over the goals.

A target for how much power European countries should derive from renewables is one of the most bitterly debated parts of next week’s package. The UK, which is increasing its use of nuclear power, opposes a binding goal. Germany, which is shutting down its reactors, is the most powerful voice in favour of an obligatory target.

A proposed compromise, now at the heart of discussions over the 2030 package, envisages that a renewables target, of less than 30 per cent, would be non-binding.

This compromise for 2030, if accepted in the face of German opposition, would represent a significant change from the EU’s 2020 targets. Discussions have been influenced by mounting concerns that the generous subsidies supporting renewable energy in the EU are driving up energy costs for European industry and undermining its competitiveness, especially compared to the US.

Chaque jour qui passe, l’Europe réalise à quel point leur programme de lutte au réchauffement climatique était ridicule et irréalisable… En se retirant du protocole de Kyoto en 2011, le Canada a été visionnaire, nous avons pu ainsi économiser plusieurs millions de dollars qui autrement auraient été ensevelis dans d’inutiles programmes verdoyants.