Réchauffement ClimatiqueJe suis tombé sur une étude particulièrement de circonstance, réalisée par des chercheurs de l’université de la Californie. Ceux-ci ont étudié l’effet des vagues de froid et des vagues de chaleur sur les taux de mortalité aux États-Unis.  J’ai l’impression que les conclusions risquent de déplaire à certaines personnes.

Selon cette étude, les vagues de froid se traduisent par une augmentation du taux de mortalité de 6,1% alors que les vagues de chaleur augmentent le taux de mortalité de 2,0%.  Donc, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les vagues de froid sont beaucoup plus meurtrières que les vagues de chaleur.  Autrement dit, pour 1 mort dans une vague de chaleur il y a 3 morts dans une vague de froid. Il est à noter que plus les gens sont pauvres, plus ils sont affectés par le froid que par la chaleur.

Autre élément très intéressant de cette étude, les chercheurs ont aussi mis en évidence que la migration intérieure aux États-Unis, qui se fait des États du nord (froid) vers les États du sud (chaud), était un élément non négligeable qui expliquait la hausse récente de l’espérance de vie des Américains, le gain estimé se trouve dans une fourchette entre 4% et 7%.

Donc, la prochaine fois qu’un peurologue vous parlera du réchauffement climatique, vous pourrez lui dire que, si réchauffement il y a, celui-ci risque de sauver des vies !

Source:
The MIT Press
Extreme Weather Events, Mortality, and Migration