Investir en culture ça rapporte, c’est du moins ce que la clique s’efforce de faire croire à la population. En guise d’exemple, cette entrevue absolument surréaliste de Micheline Lanctôt qui a réclamé l’an dernier que l’on multiplie par 10 les subventions pour le cinéma québécois ! Rien de moins !

Question de m’amuser un peu, j’ai décidé de calculer la profitabilité en salle de films québécois de la cuvée 2013. Les résultats ont de quoi surprendre… ou pas !

Par exemple, le film Sarah préfère la course, dans lequel on peut voir la gardienne des seaux de la culture québécoise, Micheline Lanctôt, a été tourné avec un budget de 1,2 million de dollars et les recettes en salle ont été de 156 900$. Autrement dit, chaque 1$ « investi » dans ce film a « rapporté » 13¢ (i.e. une perte de 87¢ par dollar dépensé) !

Voici la situation pour les autres films:

Cinéma Québécois

En 2013, aucun film n’a pu faire ses frais.  Avec un budget de 8 000 000$ et des recettes de 4 067 800$, Louis Cyr est le film qui a le mieux fait rapportant 51¢ pour chaque dollar dépensé (i.e. une perte de 49¢ par dollar dépensé).

Ensuite, je me suis amusé à déterminer quel prix les spectateurs auraient dû payer leur billet de cinéma pour que le film ne soit pas déficitaire. Par exemple, Sarah préfère la course, avec Micheline « 10x » Lanctôt, a été tourné avec un budget de 1,2 million de dollars et a attiré 19 167 brebis égarées dans les salles de cinéma. Pour faire ses frais, les billets de cinéma pour voir ce film auraient dû être vendus 63$.

Voici la situation pour les autres films:

Cinéma Québécois

Au total pour l’année 2013, le budget des films québécois a été de 65 950 000$. En contrepartie, ces films ont eu des recettes de 8 339 600$ et ils ont été vus par 971 977 personnes. Devant un bilan aussi médiocre et confronté à un des déficits qui n’en finissent plus de finir une question se pose: a-t-on les moyens de faire des films ?

Si le Québec exploitait son pétrole et son gaz de schiste, peut-être que pourrait se permettre ce luxe, mais les artistes sont contre…

Au Québec, la culture ça rapporte, mais uniquement à ceux qui reçoivent les subventions et à personne d’autre !

Source:
Film Du Québec
Recettes en salles des films québécois de 2013
Entrées en salles des films québécois de 2013