À la fois anecdotique et révélatrice, cette étude de la BMO réalisée le mois dernier montre à quel point l’économie du Québec est mal en point.

Dans un sondage pancanadien, on a demandé aux gens quel montant il prévoyait dépenser durant la période des Fêtes. Voici le résultat:

Noël Québec

On pourrait se dire que les dépenses anémiques prévues dans les foyers québécois ne sont pas un signe de pauvreté ou de mauvaise santé économique, que seuls les Québécois ont décidé de vivre selon leur moyen. Hélas, un autre sondage réalisé il y a quelques mois a montré que c’est au Québec qu’on prévoyait le moins épargner.

Quand on sait que le revenu disponible des Québécois est de 26 347$/h contre 30 986$/h dans le reste du Canada, une différence de 4 639$/h, on comprend mieux pourquoi le Québec est malheureusement en queue de peloton…

Source:

Perspectives 2013 de BMO sur les dépenses du temps des Fêtes