Antagoniste


16 décembre 2013

Imaginez si… Économie Gauchistan Québec

Le Devoir
Le Devoir

Imaginez que Montréal soit l’une des villes les plus taxées et endettées de la province…

Dans ce contexte, imaginez que depuis son élection, le maire Coderre ait annoncé les dépenses suivantes…

À tout ceci, il faut ajouter une dépense de 660 millions de dollars, annoncée dans le mandat précédent, pour la construction d’un stade de baseball

Si le maire Coderre avait annoncé tout ça, il aurait été ridiculisé aux quatre coins de la province, notamment à Québec…  Mais Denis Coderre n’a pas fait ce genre d’annonces.  À titre indicatif, il a prévu dépenser 11,5 millions de dollars pour des pistes cyclables et 13,8 millions de dollars pour des logements sociaux.

Toutes les annonces décrites ci-haut, ont été faites par le grand Régis Labeaume, un maire de qui l’on dit qu’il gère sa ville comme une business.  J’ai simplement pris les dépenses annoncées par le maire Labeaume depuis son élection et j’ai ajusté les montants de manière à avoir la dépense équivalente pour une ville comme Montréal (sur la base de la population).

La question qui tue maintenant: sachant que Québec est l’une des villes les plus endettées et taxées de la province (ici & ici), pourquoi Régis Labeaume n’est-il pas ridiculisé aux quatre coins de la province ?

Mais où sont les gens de droite dans la ville qui est supposée être la capitale de la droite québécoise ?


16 décembre 2013

Le dynamisme québécois Canada Économie En Chiffres Québec

La semaine dernière, Statistique Canada a publié une étude longitudinale très intéressante sur le dynamisme des entreprises canadiennes entre 2000 et 2009.  Cette étude visait, entre autres, à déterminer la création nette d’entreprise durant cette période (la différence entre leur création et leur disparition).

Voici les résultats à l’échelle des provinces:

Économie Québec

Le Québec est avant-dernier et doit se consoler d’être uniquement capable de battre les provinces de l’Atlantique.  Bref, pas de quoi pavoiser.  De plus, cette statistique devient particulièrement dramatique dans le contexte où, selon Jean-François Lisée, la période 2000-2009 a été l’une des plus prospères du Québec !  J’ose à peine imaginer le résultat quand le Québec est à son pire (ce qui est probablement le cas depuis l’élection du PQ)…

Autre donnée très intéressante de cette étude, celle qui concerne les industries impliquées dans l’extraction minière et de pétrole.  Voici la création nette d’entreprise dans ce secteur entre 2000-2009:

Économie Québec

Le Québec est très confortablement installé en dernière position, à des lieues de l’Ontario, le plus proche rival…  Cette situation est d’autant plus inacceptable compte tenu du fait que l’exploitation des ressources naturelle devrait être la locomotive économique de la province !  Vu la richesse de notre sous-sol, c’est nous qui devrions être installés en première position !  L’opposition dogmatique à l’exploitation des gaz de schiste a sûrement grandement contribué au retard pris par le Québec.

Soulignons que depuis l’élection du PQ, 4 000 emplois ont été perdus dans le domaine de l’extraction minière et de pétrole. Sachant que cette catégorie de travailleurs gagne en moyenne 110 170$ par année, c’est près de 441 millions de dollars en salaire qui sont disparus de l’économie québécoise… Prenez le temps d’y réfléchir quelques instants…  À titre indicatif, au Canada il s’est créé 27 200 emplois dans ce secteur durant cette période.

Sources:
Statistique Canada
Dynamique des entreprises : l’entrée et la sortie d’entreprises dans les provinces canadiennes, 2000 à 2009
Tableau 383-0031
Tableau 282-0007


16 décembre 2013

La violence et les médias États-Unis Gauchistan Hétu Watch Revue de presse

Denver Post

Arapahoe High gunman held strong political beliefs, classmates said
Denver Post

The teenage gunman who entered Arapahoe High School on Friday afternoon and shot two fellow students with a shotgun was outspoken about politics.

Thomas Conrad, who had an economics class with Pierson, described him as very opinionated Socialist.

In one Facebook post, Pierson attacks the philosophies of economist Adam Smith, who through his invisible-hand theory pushed the notion that the free market was self-regulating. In another post, he describes himself as « Keynesian. »

« I was wondering to all the neoclassicals and neoliberals, why isn’t the market correcting itself? » he wrote. « If the invisible hand is so strong, shouldn’t it be able to overpower regulations? »

Pierson also appears to mock Republicans on another Facebook post, writing « you republicans are so cute » and posting an image that reads: « The Republican Party: Health Care: Let ’em Die, Climate Change: Let ’em Die, Gun Violence: Let ’em Die, Women’s Rights: Let ’em Die, More War: Let ’em Die. Is this really the side you want to be on? »

Très souvent dans le passé, les médias se sont empressés de spéculer sur l’appartenance au Tea Party de gens impliqués dans des incidents violents, toujours pour réaliser quelques jours plus tard qu’ils étaient dans l’erreur. Au Québec, Patrick Lagacé et Richard Hétu se sont fait prendre à ce petit jeu.

Dans le cas de la fusillade de vendredi dernier dans une école du Colorado, nous n’avons pas besoin de spéculer sur les idées politiques du responsable, elles sont déjà connues. Mais cette fois-ci, puisqu’il est impossible de blâmer la droite, très peu de médias se sont intéressés aux opinions formulées par le criminel. Puisqu’on a affaire à un bon gauchiste, comme par magie, tout cela est devenu très secondaire…