Antagoniste


10 décembre 2013

Qui a besoin des librairies ? Économie États-Unis

Le futurEn 2011, Hugh Howey était un illustre inconnu, mais qui avait une bonne histoire à raconter. Après avoir contacté quelques éditeurs dans le but de faire publier son livre, il a baissé les bras jugeant que c’était trop compliqué de faire affaire avec l’industrie littéraire. Hugh Howey s’est donc tourné vers la plateforme Kindle Direct Publishing d’Amazon. Cette plateforme permet à n’importe quel auteur de vendre son livre sous forme électronique pour un prix oscillant entre 99¢ et 200$.

Hugh Howey a vendu son premier livre 99¢ et des gens ont aimé, les critiques dithyrambiques se sont propagées sur les réseaux sociaux et des fans ont demandé une suite. Aujourd’hui, Hugh Howey vend ses livres 2,99$ et il peut conserver 70% des royautés (contre seulement 10-15% chez un éditeur conventionnel). Tous les mois, Amazon lui fait un chèque d’environ 40 000$. Hugh Howey est devenu millionnaire et il vient de signer une entente avec Ridley Scott pour transposer ses livres au grand écran. Tout ceci en court-circuitant l’industrie conventionnelle !

En 2012, 25% des best-sellers vendus sur Amazon était produit par des écrivains indépendants comme Hugh Howey. Toujours selon Amazon, 4 auteurs indépendants ont vendu plus 1 000 000 livres et 23 ont franchi le cap de 250 000 livres.

Et certains bien-pensants à l’Assemblée nationale voudraient nous faire croire que les librairies indépendantes sont les gardiennes de la diversité culturelle?

P.-S. Merci à Amazon, une compagnie américaine, de protéger les libertés individuelles des Québécois.

Pour en savoir plus:
The Wall Street Journal
Sci-Fi’s Underground Hit


10 décembre 2013

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (3-9 décembre) selon Influence Communication.

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela est décédé jeudi le 5 décembre à l’âge de 95 ans. Son décès et les réactions suscités face à celui-ci ont occupé l’avant-plan de la couverture médiatique autant au Québec qu’au Canada.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Au moment d’écrire ce billet, voici qu’elles étaient les articles les plus lus depuis une semaine sur le site de La Presse:

  1. Le Québec à la chasse aux lutins de Noël!
  2. Un chercheur dresse un portrait inquiétant du métier d’enseignant
  3. Trop de français au Fairview Pointe-Claire?
  4. Nelson Mandela est mort
  5. Pont Champlain: pas de concours, mais un grand nom

À titre indicatif, l’article sur la mode complètement ridicule de la « chasse aux lutins » a été partagé 13 000 fois sur Facebook. L’article sur la mort de Mandela, 200 fois.  Bref, ce n’est pas parce que les médias en parlent que ça intéresse les gens…

Source:
Influence Communication


10 décembre 2013

Vive la nation écossaise libre ! Économie Environnement Europe Revue de presse

The Daily Telegraph

Axe carbon tax to keep lights on and cut energy bills, says ScottishPower chief
The Daily Telegraph

Britain’s unilateral carbon tax should be scrapped before it causes blackouts, pushes up household bills and makes the UK uncompetitive, ScottishPower argues.

Keith Anderson, chief corporate officer, warns that the “carbon price floor” (CPF), which taxes companies for burning fossil fuels, will make Britain’s remaining coal plants “largely uneconomic by around the middle of the decade”.

Writing in Monday’s Telegraph, Mr Anderson also calls for a review of Britain’s £12bn programme to install “smart” electricity and gas meters in every home, suggesting costs should be cut to reduce the impact on consumer bills.

“Abolishing the CPF, or freezing it at the current rate, would help to reduce upward pressure on bills, improve UK competiveness and help in cost effectively maintaining security of supply,” Mr Anderson says. “We estimate that abolishing it could save some £33 from a typical dual fuel bill in 2015/16; freezing it at the current rate from April 2014 would save around £24.”

Le PQ aime bien citer en exemple ce qui se passe dans les régions du monde avec un mouvement indépendantistess. Sur les questions énergétiques, je leur suggère de s’inspirer des Écossais !