Le Figaro

-

11 milliards d’euros de manque à gagner dans les recettes fiscales
Le Figaro

La loi de finances rectificative pour 2013, pointe noir sur blanc le décalage entre les prévisions de recettes fiscales du gouvernement faites il y a un peu plus d’un an, et ce qui devrait finalement atterrir dans les caisses.Les recettes devraient au total être inférieures de près de 11 milliards à la prévision initiale.

Cette déviation du scénario tient d’abord à la TVA, qui devrait rapporter 135,6 milliards cette année, soit 5,6 milliards de moins qu’anticipé. Ce chiffre s’explique par «la dégradation du contexte macroéconomique», souligne le texte du projet de loi. Les dépenses des Français sont notamment restées atones, plombant au passage les rentrées des recettes fiscales sur la consommation.

La mauvaise conjoncture a également eu un impact négatif sur le bénéfice des entreprises. Selon la nouvelle prévision du gouvernement, les recettes d’impôt sur les sociétés devraient donc avoir un rendement inférieur de 3,8 milliards à ce qui a été voté en décembre 2012.

L’impôt sur le revenu, enfin, devrait rapporter quant à lui 68,8 milliards, au lieu des 71,9 un temps espéré. Là également, l’exécutif explique ce décalage par «le contexte économique» dégradé. Mais il pointe aussi du doigt «l’impact des mesures nouvelles». Pour certains, cela veut dire que les hausses d’impôts ont conduit à davantage de travail au noir.

Cette nouvelle publiée hier en France pourrait être un copier-coller de celles publiées au Québec à propos de la mise à jour économique de Nicolas Marceau. La seule chose qui change ce sont les chiffres, mais les raisons restent exactement les mêmes !

P.-S. Toute proportion gardée, un manque à gagner de 11 milliards d’euros en France équivaut à un manque à gagner de 1,9 milliard de dollars du Québec. Dans sa mise à jour économique, pour 2013, Marceau a annoncé que le manque à gagner des recettes fiscales était de… 1,9 milliard de dollars !

Le Québec et la France: la même m*rde gauchiste !