Chaque mois, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante publie l’indice de confiance des PME pour dresser un portrait du moral des entrepreneurs d’un océan à l’autre. Vu l’importance des PME dans notre économie, cet indice permet de déterminer dans quelle direction l’économie d’une province évolue.

Voici donc l’évolution de cet indice pour le Canada et le Québec depuis le début des années 2000:

PME Québec

On peut voir que règle générale, les indices québécois et canadien évoluent dans la même direction.  Par contre, les plus observateurs ont sans doute remarqué que depuis quelques mois, on peut voir un décrochage entre l’indice québécois et canadien i.e. si les Canadiens voient tout en rose, les Québécois voient tout en noirs.

En fait, l’indice québécois relevé au moins de novembre 2013 est le pire résultat (55,5) de la province depuis la dernière récession, pour trouver un résultat aussi médiocre, il faut remonter au mois d’août 2009.  Nous sommes aussi très loin du sommet (70,7) atteint en avril 2011; à cette époque, le Québec faisait mieux que le Canada.  De plus, l’écart de 10,4 point qui existe entre les indices québécois et canadien lors du mois de novembre 2013 est le plus grand jamais répertorié !

Pour mieux apprécier ce décrochage que nous observons depuis quelques moins, voici l’évolution des indices, mais depuis 2010:

PME Québec

Depuis l’élection du PQ, l’indice canadien a progressé significativement passant de 60,0 à 65,9, une hausse de 5,9 points.  Au Québec on assiste plutôt à une régression avec un indice qui est passé de 61,6 à 55,5 une dégringolade de 6,4 points.  Au moment où le PQ a été élu, le Québec se classait en 4e position, aujourd’hui nous occupons le 9e et avant-dernier rang !

L’Île-du-Prince-Édouard est la seule province qui fait pire que le Québec, mais durant la même période, son indice est passé de 46,3 à 54,9, un gain quasi exponentiel de 8,6 points. Autrement dit, au rythme où vont les choses, le Québec pourrait se retrouver dernier d’ici peu !

Voici le classement pour août 2012 et novembre 2013:

PME Québec

Depuis l’élection du PQ, seulement deux provinces ont vu leur indice diminué: le Nouveau-Brunswick et le…  Québec.

Maintenant, vous savez pourquoi l’impôt des compagnies affiche un recul de 16,8% par rapport à la même période l’année dernière, une compagnie qui ne fait pas de profit parce que l’économie tourne au ralenti ne peut pas payer d’impôt !

Source:
Fédération canadienne de l'entreprise indépendante
L’indice du Baromètre des affaires