ÉgalitarismeAu Québec, l’égalité hommes/femmes on prend ça très au sérieux.  J’en prends pour exemple les taux de décrochage.

Au Québec, le taux de décrochage pour les femmes est de 5,8% contre 12,8% pour les hommes.  Autrement dit, pour chaque femme qui décroche, il y a 2,2 hommes qui décrochent.

En Ontario, une province barbare sans charte des valeurs, le taux de décrochage pour les femmes est de 4,6% contre 7,8% pour les hommes.  Autrement dit, pour chaque femme qui décroche, il y a 1,7 homme qui décroche.

Au Canada, un pays dégénéré par le multiculturalisme, le taux de décrochage pour les femmes est de 5,6% contre 9,2% pour les hommes. Autrement dit, pour chaque femme qui décroche, il y a 1,6 homme qui décroche.

P.-S. Avant d’exiger que le gouvernement prenne des mesures pour équilibrer le taux de décrochage entre les hommes et les femmes pensez-y a deux fois. Solidarité oblige, en vertu du modèle québécois ce ré-équilibrage ne passerait pas par une diminution du taux de décrochage chez les hommes, mais par une augmentation du taux de décrochage chez les femmes.

Source:
Cirano
Taux de décrochage scolaire, 2012