Le Parisien

Résultats des Bleus : Le Pen dénonce «l’ultra-libéralisme appliqué au football»
Le Parisien

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a estimé lundi que les mauvais résultats et le manque d’amour pour l’équipe de France de football étaient la conséquence de «l’ultra-libéralisme appliqué au football». «L’ultra-libéralisme appliqué au football, ça donne des résultats épouvantables».

«On a voulu faire du football une structure uniquement pour faire de l’argent (…). On a libéralisé les quotas de joueurs étrangers (…). Il faudrait bloquer la masse salariale dans les clubs de football», a-t-elle proposé. «Il y a une vraie rupture avec le peuple français. Une équipe ne peut être poussée uniquement par l’appât du gain ou par l’égo des individualités, il faut qu’elle soit portée par tout un peuple», a jugé la dirigeante frontiste.

Elle a évoqué des joueurs «mal élevés, qui ne suscitaient pas la fierté nationale, qui d’ailleurs se moquaient manifestement du fait de représenter la France». Interrogée pour savoir si elle pensait qu’il y avait un «problème communautaire» dans l’équipe de France, Marine Le Pen a répondu: «Il y a eu un problème communautaire, je ne sais pas si c’est encore le cas aujourd’hui».

J’ai l’impression de lire les délires d’un bon gauchiste et nationaliste québécois parlant du Canadien, de l’argent et du manque de joueurs francophones… En France où au Québec, les gauchistes-nationalistes sont tous les mêmes…