The New York Times

-

Quebec’s Tea Party Moment
The New York Times

This may be the unspoken goal of the Parti Québécois, which came in first in provincial elections last year but had to form a minority government. The Parti Québécois’s aim is to remove Quebec from Canada. By targeting Quebec’s religious minorities — in particular, veiled Muslim women, mostly in and around Montreal — the party is rallying its overwhelmingly white Francophone base. The bill has already stirred anti-immigrant resentment: several women’s shelters have reported an uptick in harassment of Muslim women.

In catering to this white, populist rural vote, the left-of-center Parti Québécois has seemingly ventured into Tea Party territory. Janette Bertrand, the 88-year-old leader of a pro-charter group, recently told a newspaper that she would be “scared” to be served by a veiled doctor, because Muslims let women “die faster.” She wasn’t joking.

Anti-immigrant sentiment exists across Canada. Yet Quebec is the only province with a political party willing to exploit that sentiment for political gain. Will it work? Probably not, if only because winning any future referendum on Quebec’s separation from Canada would mean putting the question to each and every Quebecer — including the very people the Parti Québécois is scaring and scapegoating today.

Un bon texte dans le New York Times sur la charte des valeurs péquistes, mais la comparaison avec le Tea Party est malheureusement de trop. En effet, Sarah Palin n’a jamais traité les femmes voilées de folles et elle n’a jamais manqué de jugement au point de dire qu’elle aurait peur d’être soignée par une médecin portant le voile. Comparer le Tea Party au PQ, c’est insultant pour le Tea Party.

Il va de soi que ce texte est passé de travers dans la gorge des péquistes. De manière prévisible, ils ont braillé qu’ils étaient la victime de « Québec-bashing », c’est devenu un réflexe chez eux quand ils sont critiqués. Pourtant, quand le New York Times a publié un texte lors du printemps misérable, comparant Jean Charest à Vladimir Poutine et demandant aux Américains de boycotter le Québec, Jean-François Lisée applaudissait à deux mains… En bref, Lisée était pour le « Québec-bashing » du NYTimes avant d’être contre…

Et dans tout ceci, il est bon de rappeler que le PQ est beaucoup plus « à droite » que le parti républicain sur les questions d’identité et d’immigration. J’ose à peine imaginer quel serait le comportement du PQ si le Québec devait composer avec un afflux d’immigrants illégaux comparable à celui des États-Unis.