Charte des valeurs péquistesLa division est la pierre angulaire sur laquelle le Parti Québécois a été fondé. En mettant de l’avant un projet souverainiste, le PQ a immédiatement créé un environnement caustique et délétère qui a permis de polariser la population, lui assurant ainsi une certaine pertinence dans le paysage politique.  Sans cette chicane, le PQ devient une coquille vide.  En ce sens, la survie du PQ a toujours dépendu du wedge politics associé au projet séparatiste.

Or, de nos jours, le projet souverainiste ne divise plus; il polarise encore moins pour la simple et bonne raison que ce projet est mort et enterré dans la tête d’une majorité de Québécois. Pour survivre, il fallait que le PQ trouve un autre projet diviseur.  Ils ont essayé avec la langue, mais c’est finalement avec leur charte qu’ils ont été en mesure de recréer l’environnement caustique et délétère qui a fait les beaux jours de cette formation politique.

Pourquoi la charte ?  Parce que le fonds de commerce du PQ a toujours été de diviser et de polariser la population et que la souveraineté n’était plus en mesure de remplir ces deux objectifs essentiels à la survie des péquistes.  Il ne faut pas chercher plus loin …

P.-S. Histoire de garder le projet de charte en vie durant la période des fêtes, ne soyez pas surpris de voir Quebecor faire une série de reportages sur la « guerre contre Noël »…