Antagoniste


5 novembre 2013

Encore les boomers… Coup de gueule Économie Environnement Gauchistan Québec

GouvermanmanVendredi dernier, l’infinie bêtise du gouvernement péquiste s’est manifestée via la création d’un programme de 516 millions de dollars pour faire naître une industrie de voitures électriques au Québec. Une Lada à batterie, voilà ce qui manquait au Québec pour devenir prospère…

Quoi qu’il en soit, ce programme prévoit que les subventions pour l’achat d’une voiture électrique pourront atteindre 8 000$. À ceci, il faut ajouter un autre 1 000$ de subvention pour l’installation d’une borne de recharge.

Il y a quelques années, J.D. Power a dressé un portrait type des acheteurs de voitures hybrides. Qu’ont-ils découvert ? Premièrement, que ceux-ci sont des gens aisés. Les ménages qui achètent une voiture hybride gagnent en moyenne plus de 100 000$ contre 85 000$ pour les ménages qui achètent des véhicules conventionnels. L’âge joue aussi un rôle, ceux qui achètent une voiture hybride avaient en moyenne 50 ans contre 40 ans pour les autres.

Autrement dit, ce sont majoritairement les boomers avec de l’argent qui achètent des voitures hybrides, il n’y a pas de raison de penser qu’il en serait autrement pour une voiture électrique. Donc, en subventionnant l’achat de véhicules électriques, l’ensemble de la population va payer pour un autre programme gouvernemental qui profitera surtout aux boomers avec les poches pleines !

M’enfin, ce n’est ni la première fois ni la dernière fois que le gouvernement québécois va spolier les jeunes pour un truc qui profitera aux boomers…  So-So-So-Solidarité…  C’est toujours plus facile d’être de gauche quand on est du côté de ceux qui profitent du système que de ceux qui payent.

J.D. Power
Automotive Environmental Index


5 novembre 2013

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (29 octobre-4 novembre) selon Influence Communication.

Au Québec, la campagne électorale municipale de Montréal a dominé l’actualité. Au Canada, c’est le scandale des dépenses au Sénat qui se classe au premier rang.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Rumeur… Régis Labeaume aurait menacé de frappes militaires les médias qui préfèrent parler de Coderre plutôt que du maire de Québec…

Source:
Influence Communication


5 novembre 2013

Dérive qui veut, intègre qui peut ! Économie États-Unis Revue de presse

The Wall Street Journal

For Career Success, Study Those Quadratics
The Wall Street Journal

In order of difficulty, high school math usually progresses from pre-Algebra to Algebra I, Geometry, Algebra II and more advanced classes. What Mr. James found is that the higher level of math taken, the more likely a student would graduate and the more likely he would go to college.

Half of low-math students attend college versus 68% of high-math high-school grads. But importantly, Mr. James found the students who took higher level math classes were three times as likely to earn a four-year college degree than students who took only Algebra I. Mr. James also found math imparted career gains to students who did not go onto college. “The more math one takes, the more one earns on average, and the more likely one is to have a job,” he writes.

The benefit even shows up among high-school drop outs. The median wage for full-time workers aged 20-30 years who dropped out of high school after completing only Pre-Algebra, Algebra I, or less was $12.70 per hour. Dropouts with Geometry or Algebra II earned a significantly higher hourly pay of $14.36.

In 1982, Mr. James notes, 39% of high school graduates had taken Algebra II or higher. By 2009, the percentage had jumped to 75%.

Au Québec, nos ministres de l’éducation parlent souvent de l’enseignement du français. Par contre, rarement on les voit demander plus d’heures pour les cours de mathématiques…