La semaine dernière, deux nouvelles sont passées relativement inaperçues.

Premièrement, on a appris que ça va plutôt mal dans le secteur minier au Québec. En 2012, les dépenses en exploration et mise en valeur ont reculé de 25,6%. De plus, pour 2013 on prévoit un recul de 9,8% de l’investissement minier, une première en 10 ans.

Deuxièmement, on a appris que notre Caisse de dépôt de placement allait dépenser 25 millions de dollars pour stimuler le secteur minier.

Si le secteur minier québécois ne représente plus un investissement attrayant pour le secteur privé, pourquoi en serait-il autrement pour la Caisse de dépôt?  La Caisse de dépôt est-elle le bas de laine des Québécois ou un plat de bonbons à la disposition des politiciens ?

Cette politisation de la Caisse de dépôt n’est pas sans conséquence, voici comment elle se compare aux autres caisses de retraite au Canada:

Économie Québec
Teachers (Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario)
OMERS (Régime de retraite des employés municipaux de l’Ontario)
RPC (Régime de pensions du Canada)
Caisse de dépôt et placement du Québec
Fonds solidarité FTQ

La Caisse de dépôt et placement du Québec ne fait visiblement pas le poids…  C’est ce qui arrive quand le gouvernement va au casino avec notre argent…

Je me suis aussi amusé à mettre la performance du Fonds solidarité FTQ, nul besoin d’épiloguer sur le sujet…

H/T: Apprenant