Antagoniste


28 octobre 2013

Payer au suivant Économie Environnement International

L'argent des autresTout le monde est pour la protection de l’environnement, de la même manière que tout le monde est pour la tarte aux pommes… Quand on demande à une personne si le gouvernement devrait en faire plus pour protéger l’environnement, la majorité des gens vont répondre par l’affirmative, on ne peut pas être contre la vertu…

Vraiment ?

Des chercheurs de l’Institut Max Planck ont fait le test. Dans le cadre d’une simulation, ils ont donné 40€ (55$) à des participants pour ensuite leur proposer de garder cet argent ou encore de l’investir dans des projets visant à stopper le changement climatique. La quasi-totalité des participants a décidé de garder leur argent !

Bref, tout le monde est pour l’environnement, dans la mesure où c’est le voisin qui devra faire un effort. Dépenser l’argent des autres c’est toujours plus facile que de dépenser son argent… C’est comme pour les impôts. Quand vous entendez une personne dire qu’il faudrait augmenter les impôts, dites-vous qu’elle pense probablement que les autres devraient payer plus d’impôt; pas elle personnellement.

En bref, si les gens pensent que le réchauffement climatique est un problème, c’est un problème qui à leurs yeux ne vaut pas 55$ i.e. un problème qui ne vaut pas grand-chose.

Source:
Nature Climate Change
Intra- and intergenerational discounting in the climate game


28 octobre 2013

Québec… L’hiver approche… Canada Coup de gueule Économie En Chiffres Québec

En septembre 2012, le PQ prenait le pouvoir au Québec. Un an plus tard, voici le bilan de leur gouvernance souverainiste

Économie Québec

Le Québec fait pire que le Canada dans toutes les catégories.  Je répète, dans toutes les catégories, le Québec fait pire que le Canada…

M’enfin, j’imagine que c’est bien plus important de porter attentions aux délires des Janette

Sources:
Statistique Canada
Tableaux  081-0011, 080-0020, 027-0054, 026-0006, 304-0015, 382-0006, 281-0063,  282-0087, 379-0031

Industrie Canada
Bureau du surintendant des faillites Canada

Institut de la statistiques du Québec
Produit intérieur brut par industrie au Québec

Fédération canadienne de l'entreprise indépendante
L’indice du Baromètre des affaires


28 octobre 2013

La grève fiscale Économie France Revue de presse

Le Figaro

Taxe à 75% : les clubs de football annoncent une grève fin novembre
Le Figaro

L’union des clubs professionnels de football (UCPF) a annoncé aujourd’hui que les équipes françaises ne joueront pas la 15e journée du championnat de Ligue 1 et la 16e journée de Ligue 2, prévue les 29 et 30 novembre ainsi que le 1er décembre, et ce pour protester contre la taxe à 75%. «Il y aura un week-end sans matches avec une journée porte ouverte dans les clubs», a annoncé Jean-Pierre Louvel, le président de l’UCPF.

Avec ce mouvement, les clubs de L1 et L2 veulent « confirmer leur opposition résolue au projet de taxe à 75% », a poursuivi le patron des clubs de foot pros. Pour faire comprendre leur message, les clubs pros vont « organiser des opérations avec tous les fans de football », a-t-il ajouté, avec l’ouverture des portes des stades aux supporters pour expliquer les raisons de ce mouvement.

Les présidents de clubs pros en France enragent contre ce nouveau dispositif, qui représenterait une charge totale de 44 millions d’euros pour la L1. Une estimation basée sur les hauts revenus d’environ 120 joueurs des 14 clubs concernés, selon un argumentaire du foot pro.

Imaginez le Canadien qui déciderait de faire la grève pour protester contre les politiques fiscale du gouvernement !

En passant, vous savez qui est John Galt ?


24 octobre 2013

L’Hydre des droits collectifs… En Citations Philosophie

Ayn Rand

Citation d’Ayn Rand à méditer en cette période où, des gens qui n’ont apparemment rien appris de l’histoire, osent encore faire l’apologie du dangereux et intolérable concept de « droits collectifs »…

« Tout groupe n’est qu’un rassemblement de personnes. Un groupe ne peut avoir d’autres Droits que résultant des Droits des individus qui le composent. La notion de ‘droits collectifs’, l’idée que les Droits sont attachés aux groupes et non aux personnes, signifie que les ‘droits’ appartiennent à certains mais non à d’autres, que certaines personnes auraient le ‘droit’ de disposer des autres à leur convenance, et que le critère d’accès à cette position privilégiée est le pouvoir du nombre. Une nation, comme n’importe quel autre groupe, ne représente qu’un certain nombre de personnes et ne peut avoir aucun Droit de plus que ses citoyens individuels. »


24 octobre 2013

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (15-21 octobre) selon Influence Communication.

Au Québec, la campagne électorale municipale de Montréal a dominé l’actualité. Au Canada, c’est le discours du trône qui se classe au premier rang.

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: dans un Québec souverain, le PQ proposera peut-être d’envahir et d’occuper Calgary pour que nos « Janette » puissent y apporter la démocratie la charte des valeurs. Après tout, la réélection de Naheed Nenshi, un musulman, au poste de maire est sans doute vue comme une nouvelle preuve de l’islamisation de la société occidentale (vous aurez remarqué que la réélection de Naheed Nenshi ne fait pas partie du top 5 québécois).

Source:
Influence Communication


24 octobre 2013

Les républicains avaient raison… Économie États-Unis Hétu Watch Revue de presse

Roll Call

Manchin Doubts Obama Would Veto Bipartisan Delay of Individual Mandate
Roll Call

Sen. Joe Manchin III said Wednesday that he couldn’t “imagine” President Barack Obama would veto a yearlong delay of the individual mandate that the West Virginia Democrat is working to draft.

In a preliminary move that could jam his own politically vulnerable colleagues, Manchin’s working on a bill to delay the individual mandate under Obamacare by a year, his office confirmed earlier Wednesday.

“I think basically there’s enough movement that this could really be a bipartisan movement to fix it,” Manchin said during an appearance on Bill O’Reilly’s program on Fox News, specifying that he wouldn’t back efforts that would try to kill the law.

Manchin told O’Reilly he did not foresee a veto of a delay bill “if we’re trying to work together to improve it, to identify the problems that need to be corrected — and those that can’t be fixed you ought to get rid of, but we’ve got to get through that process.”

Vous savez ce qui est ironique dans cette situation ? La principale raison pour laquelle il y a eu un shutdown il y a quelques semaines venait de la volonté des républicains de retarder d’un an la réforme de la santé. Aujourd’hui, on apprend que c’est un démocrate influent, Joe Manchin, qui propose un délai d’un an à cause des ratés de l’Administration Obama. CNN a même appris que tous les sénateurs démocrates qui seront en élection en 2014 appuient ce délai. En bref, les républicains avaient raison sur toute la ligne…


23 octobre 2013

Régis, la grande illusion… Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Petit maireDans tout le Québec, on a abondamment parlé du fiasco des Bixis montréalais, et avec raison.  Cette idée complètement folle a vu le jour uniquement pour faire plaisir à l’aile ultra du mouvement écologiste.  Les Bixis, comme toutes les idées pondues par ces ultras, ont été un désastre financier, si bien qu’aujourd’hui les Montréalais sont contraints d’éponger une dette de 42 millions de dollars !  C’est l’équivalent de 25,46$ par Montréalais.  L’indignation était la seule réaction acceptable devant un tel gaspillage.

Pendant ce temps, un certain Régis Labeaume, aussi pour faire plaisir aux écolos, a jeté au feu 15 millions de dollars pour faire rouler des autobus électriques aux allures clownesques…  Toute proportion gardée, cette aventure représente une dépense de 29,03$ par habitant !

Vous avez bien lu, toute proportion gardée, les Écolobus de Québec ont été un plus gros désastre financier que les Bixis de Montréal !  Pourtant, les médias se sont surtout scandalisés des Bixis de Gérald; presque rien sur les autobus à Régis…  En aucun moment, depuis leur mise en service en 2008, ils ne sont devenus des boulets politiques pour Régis…

Maintenant, vous savez pourquoi on peut entendre dans les médias de Québec que « Montréal est un trou à marde » et que Régis Labeaume est un saint homme qui ferait l’envie de toutes les municipalités au Québec.  À Montréal, les médias se livrent à une chasse sans merci pour dénicher la moindre gaffe d’un politicien, quitte à exagérer la réalité.  À Québec, les médias rivalisent d’adresse pour tourner à la blague ou carrément dissimuler les gaffes de leurs politiciens, quitte à marcher sur leurs principes…  Le résultat net: on exagère inutilement les problèmes de Montréal alors qu’à Québec, les gens vivent dans une grande illusion…  D’ailleurs, beaucoup de déclarations de Régis Labeaume auraient fait glousser la province au grand complet si elles avaient été faites par le maire de Montréal (exemple ici, ici, ici, ici, ici, ici, et ici).

De plus en plus de personnes s’avancent à prédire que Régis Labeaume pourrait un jour faire le saut en politique provinciale du côté du PQ.  Si tel était le cas, je prédis que Régis Labeaume deviendra le plus gros flop politique de l’histoire du Québec, jamais cet homme ne pourrait devenir premier ministre.

Dans son fief, les quelques fois où le maire de Québec a été défié, même timidement, on l’a vu sortir rapidement de ses gonds.  Dans le contexte d’une campagne provinciale, Régis Labeaume serait incapable d’être talonné, challengé et analysé par de vrais journalistes qui posent de vraies questions jour après jour. Les politiciens comme Régis Labeaume peuvent uniquement survivre dans un petit univers médiatique qui n’existe que pour servir les intérêts du régime.

À lire aussi: La fête des maires


23 octobre 2013

Une économie accro au gouvernement Canada Économie Gauchistan Québec

Très bon papier de Michel Girard publié la semaine dernière, dans lequel il montre que depuis l’élection de Pauline Marois, le seul secteur de l’économie qui est capable de créer de l’emploi au Québec est celui du… secteur public ! Partout ailler, que ce soit dans le secteur privé ou chez les travailleurs autonomes, on assiste à une véritable saignée.

Puisque j’aime bien m’amuser avec les chiffres, j’ai décidé de quantifier l’écart qui nous sépare du reste du Canada. Avertissement, avant de prendre connaissance du prochain graphique, il est fortement suggéré de s’asseoir…

Voici donc la variation mensuelle moyenne des emplois dans le secteur public, le secteur privé et chez les travailleurs autonomes pour le Québec et le reste du Canada, depuis l’élection du PQ en septembre 2012:

Socialisme Québec

Au Québec, le secteur public est le seul qui a créé de l’emploi depuis que Pauline Marois est devenue première ministre.

Pour le secteur public, la création d’emploi au Québec a été 222% supérieure à celle du reste du Canada. Pour avoir une performance équivalente à nos voisins, le Québec aurait dû créer 29 000 emplois de moins dans le secteur public.

Pour le secteur privé, la création d’emploi au Québec a été 247% inférieure à celle du reste du Canada. Pour avoir une performance équivalente à nos voisins, le Québec aurait dû créer 14 000 emplois de plus dans le secteur privé.

Pour les travailleurs autonomes, la création d’emploi au Québec a été 233% inférieure à celle du reste du Canada. Pour avoir une performance équivalente à nos voisins, le Québec aurait dû créer 41 000 emplois de plus chez les travailleurs autonomes.

Si 26 000 Québécois ont trouvé du temps pour écrire à Bernard Drainville à propos de sa stupide et inutile charte, parions qu’on aurait de la difficulté à trouver 1 000 personnes pour écrire sur les enjeux économiques…  Ce n’est pas un hasard si le Québec est pauvre…

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0011


23 octobre 2013

Une autre mauvaise nouvelle pour les écologistes… Environnement États-Unis Revue de presse

The Washington Times

Colorado finds no floodwater pollution from fracking
The Washington Times

The environmental disaster forecast by anti-fracking activists after last month’s epic Colorado floods didn’t quite materialize.

The results of water samplings conducted Sept. 26 by the Colorado Department of Public Health and Environment found “no evidence of pollutants from oil and gas spills in rivers and streams affected by flooding,” according to an update released Tuesday.

“Although much attention was focused on spills from oil and gas operations, it is reassuring the sampling shows no evidence of oil and gas pollutants,” said Dr. Larry Wolk, the department’s executive director and chief medical officer. “There were elevated E.coli levels, as we expected, in some locations.”

The department’s findings come days after Environmental Protection AgencyRegion 8 spokesman Matthew Allen told EnergyWire that the flood-related spills were “small compared to the solid waste” from sewage treatment plants.

“What we’ve really seen is this kind of slow trickle of smaller spills, and all are specifically related to the flood,” said Mr. Allen, as reported by Energy in Depth. “It wasn’t user error or improper operations; it all falls in the act-of-God category.”

Pour ceux qui l’ignorent, le Colorado, dirigé par un gouverneur démocrate, est un État qui exploite à fond les gaz de schiste.

Mais au Québec, un ex-gérant d’artistes a décidé que nous n’étions pas assez brillants pour exploiter cette ressource…