Plusieurs chiffres très importants ont été publiés la semaine dernière et, avec les rumeurs d’élection, il est primordial de prendre conscience du naufrage économique dans lequel le Québec a été plongé depuis l’élection du PQ.

Premièrement, voici l’état désastreux des finances publiques (ces chiffres ont été diffusés vendredi dernier):

Finance Québec

Finance Québec

Malgré le déluge de nouvelles taxes, impôts et tarifs, les revenus du gouvernement sont en baisse, un manque à gagner de 46 millions.

Malgré la promesse d’austérité, le gouvernement dépense toujours comme un marin en cavale, une hausse de 434 millions.

Les frais sur la carte de crédit continuent de s’accumuler, 98 millions de plus jeté au feu.

Et malgré la promesse de déficit zéro, c’est 272 millions de plus qui s’ajouteront à notre dette. D’avril à juin, le déficit budgétaire du gouvernement québécois atteint 1,79 milliard.

Ce n’est pas tout, voici l’état lamentable du PIB (ces chiffres ont été diffusés jeudi dernier):

Économie Québec

Pour le Québec, c’est 4 mois de croissance négative…

Pour terminer, la déroute de notre industrie manufacturière (ces chiffres ont été diffusés il y a deux semaines):

Économie Québec

Depuis le mois de mars, le Québec est sous la barre du 100%…

L’économie du Québec est à quelques mois d’une récession et pendant ce temps, le PQ réarrange les chaises sur le pont du Titanic…

Sources:
Ministère des finances du Québec
Rapport mensuel des opérations financières au 30 juin 2013

Statistique Canada
Tableau 379-0031

Institut de la statistiques du Québec
Produit intérieur brut par industrie au Québec

Statistique Canada
Enquête mensuelle sur les industries manufacturières