Peu importe la manière dont on analyse la charte vestimentaire du PQ, peu importe quelles sont vos opinions sur cette charte, une conclusion demeure immuable: cette charte va constituer un frein supplémentaire à l’intégration de nos immigrants sur le marché du travail.  Il est impossible qu’il en soit autrement, puisque certains immigrants devront dorénavant avoir à choisir entre un travail et leurs croyances religieuses.  Le plus tragique dans cette histoire c’est que le Québec était déjà la province qui traite le plus mal les immigrants…

Voici comment se comparent les taux de chômage des immigrants et de la population née au Canada dans chacune des provinces canadiennes.  Porter une attention toute particulière à l’écart qui existe entre les deux taux:

Immigration Québec
Statistique Canada compile des chiffres depuis 2006

Au Québec, le taux de chômage des gens nés au Canada a été en moyenne depuis 2006 de 7,1% contre 12,1% pour les immigrants reçus.  Autrement dit, le taux de chômage des immigrants est 70,6% plus élevé que celui des locaux !  C’est, et de loin, la différence la plus élevée au Canada.  À l’opposé du spectre, prenons la Nouvelle-Écosse qui a un taux de chômage pour les immigrants qui est 21,8% inférieur à celui de la population née au Canada (6,7% vs. 8,6%).  Voici le différentiel entre les taux de chômage pour les immigrants et les gens nés au Canada dans chacune des provinces:

Immigration Québec
Un écart négatif indique que le taux de chômage des immigrants reçus est inférieur à celui de la population née au Canada (et inversement)

Le Québec est premier, loin devant tout le monde…  Pour être aussi médiocre, il faut forcément avoir lamentablement échoué quelque part…

Le meilleur programme social c’est le travail, c’est spécialement vrai pour les immigrants: travail égale intégration. La charte des valeurs péquistes sera un obstacle a l’emploi et l’intégration des immigrants, elle ne peut qu’affaiblir le Québec…

Et tout ça pour quoi ?  Parce que le PQ ne veut pas parler d’économie et qu’il sait qu’il ne pourra pas faire campagne sur son prochain budget.  Le PQ a tout à gagner à aller en élection cet automne avec sa charte que d’attendre au printemps et être obligé de faire campagne sur son nouveau budget…  Devant la perspective de gagner la prochaine élection, les péquistes ne voient aucun problème a piétiner quelques immigrants au passage…

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0102