Syndicat

-

Quand on parle du salaire minimum, trop souvent on oublie que cette réalité n’est pas statique, mais dynamique i.e. ce n’est pas parce qu’une personne gagne le salaire minimum qu’elle devra se contenter de ce salaire pour le reste de ses jours. Aux États-Unis, 59% des travailleurs qui gagnent le salaire minimum pour une année donnée auront un salaire supérieur dans l’année qui suit s’ils sont encore sur le marché du travail (5,8% sont sans emploi et 16,8% ont quitté la population active). L’augmentation médiane de salaire est de 90¢/h, ce qui représente une hausse de salaire de 23%. L’augmentation du 75e centile est quant à elle de 2,45$/h. Le salaire minimum n’est pas une condamnation à la pauvreté, il s’agit plutôt d’un tremplin.

Source:
National Bureau of Economic Research
Effects of the Minimum Wage on Employment Dynamics