Antagoniste


4 septembre 2013

Les systèmes de santé public sont… universels ! Économie En Vidéos Europe

Extrait de la série britannique « Yes, Minister » diffusé sur la BBC dans les années 80… Que l’on soit au Québec ou en Angleterre, les systèmes de santé public (et leurs fonfons) sont tous les mêmes !


4 septembre 2013

Le chômage, une structure économique… Canada Coup de gueule Économie En Chiffres Québec

En marge de la Commission nationale d’examen sur l’assurance-emploi, un machin présidé par Rita Dionne-Marsolais et Gilles Duceppe, le président de la Conférence régionale des élus de la Gaspésie-les-Îles a déclaré à propos de la réforme des conservateurs (et je cite):

« On sait que cette réforme met la hache dans notre structure économique. »

Le chômage, une structure économique ?  Si le chômage est une structure économique alors félicitation aux élus de la Gaspésie, vous avez créé l’une des structures économiques les plus fortes du Canada…

Voici le Rapport de dépendance économique (RDÉ) de l’assurance-emploi dans les 17 régions administratives du Québec et dans les 9 autres provinces canadiennes. Pour une région donnée, RDÉ représente le rapport des paiements de transfert à chaque tranche de 100$ du revenu d’emploi total de la région. Par exemple, si le RDÉ de l’assurance-emploi est de 4,69, ceci indique que 4,69$ ont été reçus en prestations d’assurance-emploi pour chaque 100$ en revenu d’emploi pour la région en question.

Chômage Québec

Grâce à sa « structure économique », la Gaspésie est très confortablement installée en première position, presque 2 fois mieux/pire que Terre-Neuve, sa plus proche rivale.  Dans le reste du Québec, cette « structure économique » est aussi bien portante, la majorité des régions administratives se comparent à la Nouvelle-Écosse (pourquoi se comparer à Singapour quand on peut se comparer à la Nouvelle-Écosse)…

Notons en terminant qu’aucune région du Québec ne fait mieux que la moyenne Canadienne, Montréal doit se contenter d’une égalité…  Je ne parle même pas de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan et de l’Alberta qui, contrairement aux élus gaspésiens, ont décidé de développer une « structure économique » qui ne reposait pas sur un chèque de chômage…  On voit bien qu’ils n’y connaissent rien en économie…

Sources:
Institut de la statistiques du Québec
Profils statistiques des régions administratives et des MRC

Statistique Canada
Tableau 111-0025


4 septembre 2013

Du montage cinématographique au montage financier Économie États-Unis Revue de presse

The Wall Street Journal

North Carolina’s Film Tax Credits Head for Cutting-Room Floor
The Wall Street Journal

North Carolina is close to dropping one of the most extensive programs for awarding tax breaks to film companies, in what would be a high-profile retreat from an arms race among states to lure Hollywood productions.

More than 800 movies and television shows have been filmed in North Carolina since the 1980s, when « Dirty Dancing » was shot along the banks of this mountain-ringed lake. The state started offering incentives in the early 2000s. In 2012, it paid $69 million in incentives to draw such productions as « The Hunger Games, » and it has netted an average of $168 million in direct production spending a year over the past six years, according to the North Carolina Film Office.

The Motion Picture Association of America says the quality of the state’s studios and film crews rival those found in Hollywood and New York City. The state trails only California, New York, Georgia and Louisiana in production revenue, according to the N.C. Film Office.

But the budget for the next two fiscal years approved in July by the state legislature lets the incentive program sunset on Jan. 1, 2015. Republican lawmakers, who took full control of state government this year for the first time since Reconstruction, as well as some Democrats, say North Carolina would be better off cutting taxes across the board.

Contrairement au Québec, les politiciens de la Caroline du Nord n’ont pas tous un profil « sciences humaines sans math »…