Au Québec, très jeune, on nous enseigne que l’hydro-électricité est notre plus grande richesse et que grâce à Hydro-Québec nous pouvons compter sur une source d’énergie bon marché. On prend bien soin de nous répéter que si c’était le privé qui était en charge de notre réseau électrique, les petits Québécois se feraient exploiter…

Question de m’amuser un peu, j’ai été voir qu’elle était la proportion du revenu des ménages qui était consacrée aux besoins énergétiques de la résidence principale.  Naïvement, je croyais que grâce à notre électricité que l’on dit bon marché, le Québec serait loin devant les autres provinces.  La réalité n’est pas aussi rose qu’on pourrait le penser…

Électricité Québec

Le Québec se tire bien d’affaire, mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, nous ne sommes pas premiers.  Le fameux avantage hydro-électrique québécois n’est pas aussi grand qu’on tente de nous le faire croire.

De plus, gardez en tête que ces chiffres sont ceux de l’année 2011. Ils ne tiennent pas compte de la baisse du prix du gaz (schiste) et des hausses d’électricité demandées par Hydro-Québec.  Somme toute, dans les années à venir on peut s’attendre à voir le Québec reculer de quelques positions.

La prochaine fois que vous entendrez quelqu’un dire que les Québécois ont la chance d’être approvisionnés en énergie à faible coût grâce à Hydro-Québec, vous saurez qu’on tente de vous monter un bateau.

P.-S. Inutile de me répondre qu’au Québec il fait froid…

Sources:
Statistique Canada
Tableaux 203-0021 & 202-0202