Antagoniste


7 août 2013

Pauvres et belliqueux En Citations Philosophie

Walter Lippmann

-

Citation de Walter Lippmann, un intellectuel progressiste s’étant par la suite converti au libéralisme:

« J’ai voulu examiner ces programmes sociaux non seulement sous leur forme fasciste et communiste, mais aussi dans le collectivisme progressif des États démocratiques, en essayant de déterminer si une société peut être planifiée et dirigée pour vivre dans l’abondance et en paix. Mais je finis par m’apercevoir qu’un tel ordre social n’est même pas réalisable en théorie, qu’il serait non seulement difficile à administrer, mais encore dépourvu de toute signification et qu’il est aussi illusoire que le mouvement perpétuel. Je finis par comprendre qu’une société dirigée doit être belliqueuse et pauvre, et que si elle n’est ni belliqueuse ni pauvre elle est indigireable. Je compris alors qu’une société prospère et pacifique doit être libre. Si elle n’est libre, elle ne saurait être ni prospère ni pacifique. »


7 août 2013

La dépendance au pétrole Économie En Chiffres Environnement International

Nous sommes dépendants au pétrole ! C’est le genre de phrase que les gauchistes aiment bien répéter lorsqu’ils ont un micro sous le nez.  C’est aussi le genre de phrase qu’on accepte sans trop se poser de questions, nous consommons tous du pétrole donc forcément nous sommes dépendants au pétrole et nous prenons pour acquis que cette dépendance s’accroit puisqu’on la blâme pour tout et rien…

Mais est-ce vrai ?

S’il est vrai que le pétrole est important dans nos économies, on ne réalise pas à quel point l’utilisation de cette ressource a été optimisée avec le temps.  Jugez par vous-mêmes (statistiques pour l’ensemble des pays):

Dépendance Pétrole
En dollars internationaux constants

Si notre dépendance au pétrole a atteint un sommet au début des années 70.  Depuis, elle n’a cessé de décroître. De 1966 à 2012, on parle d’une réduction significative de 52% ! De plus, rien n’indique que cette tendance semble vouloir plafonner, de quoi être optimiste pour les années à venir.

Dans une économie capitaliste, les industries ont intérêt à trouver des moyens pour réduire leur consommation d’énergie dans le but de maximiser leur profit. Une économie moins énergivore est synonyme d’une économie plus verte. Encore une fois, le marché n’a pas eu besoin du gouvernement pour se faire dire quoi faire.

Sources:
BP Energy
Energy charting tool

The Conference Board
Total Economy Database


7 août 2013

Gaz de schiste: la révolution se poursuit ! Économie Environnement États-Unis Revue de presse

The Globe And Mail

-

Florida nuclear project cancelled in face of shale gas boom
The Globe And Mail

North America’s nuclear industry received more bad news last week when Duke Energy scuttled a planned $24-billion nuclear project in central Florida, as competition from low-cost gas has cast a pall over a long-promised renaissance.

Duke is only the latest in a list of companies that have either cancelled construction plans or announced closure of reactors that had been scheduled for costly overhauls.

The industry has run into a number of problems including weak power demand and cost over-runs. But it has also become hard to justify new nuclear in the face of a shale gas boom that not only has brought low prices, but is expected to keep a lid on the fuel costs for decades to come.

Ontario is currently redrawing its long-term energy plan, and will be reviewing proposals from Westinghouse and Candu Energy to build two reactors to make up for the loss of capacity when older ones reach end of life in the next decade.

Mais au Québec, l’ancien gérant d’Éric Lapointe a décidé que le Québec ne se joindrait pas à la révolution du pétrole et du gaz de schiste… Ici on est pauvre et on aime ça…