USAQuelques nouvelles en provenance des États-Unis que nos médias biaisés n’ont pas jugé bon vous rapporter…

Stand Your Ground: On a tous entendu parler du procès Zimmerman et des fausses accusations de racisme colportées par les médias. Par contre, bien peu de personnes savent qu’en Floride, 31% des accusés qui plaident le Stand Your Ground, sont des Afro-Américains, même si ce groupe ne représente que 17% de la population.  Les noirs qui évoquent cette loi pour justifier leurs actions ont un taux d’acquittement 8% supérieur aux blancs qui utilisent la même défense.  M’enfin, selon un vieux proverbe gauchiste, il ne faut jamais laisser les faits gâcher une bonne histoire…

Avortement: les médias ont aussi parlé relativement abondamment de la limite de 20 semaines que le Texas a imposée comme délai légal pour subir un avortement.  Cette histoire est devenue un prétexte pour cracher sur les républicains, mais on n’a pas jugé bon mentionné qu’en Suède, la limite est de 18 semaines.   De plus, un sondage réalisé aux États-Unis a montré que 60% des femmes appuyait la limite de vingt semaines.  Ironiquement, seulement 50% des hommes supportent cette mesure.

Espionnage: les révélations d’Edward Snowden sur les pratiques de la NSA ont aussi fait couler beaucoup d’encre durant la période estivale.  Or, il appert que c’est la droite, et non pas la gauche, qui est la plus réfractaire à ces pratiques, justifiées au nom de la sécurité nationale.  Du côté du Tea Party, 55% désapprouvent contre seulement 50% chez l’aile gauche du parti démocrate. Ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’on prend la gauche en flagrant délit d’hypocrisie.