Le philosophe français Pascal Bruckner présente son livre: Le fanatisme de l’Apocalypse; sauver la terre, punir l’homme

Le fanatisme de l’Apocalypse « La planète est malade. L’homme est coupable de l’avoir dévastée. Il doit payer. Telle est la vulgate répandue aujourd’hui dans le monde occidental. Le souci de l’environnement est légitime : mais le catastrophisme nous transforme en enfants qu’on panique pour mieux les commander. Haine du progrès et de la science, culture de la peur, éloge de la frugalité : derrière les commissaires politiques du carbone, c’est peut-être un nouveau despotisme à la chlorophylle qui s’avance. Et rend plus urgent l’instauration d’une écologie démocratique et généreuse. Une course de vitesse est engagée entre les forces du désespoir et les puissances de l’audace. »

Voilà qui résume assez fidèlement la mouvance écologiste québécoise qui, tous les jours, empoissonne le coeur et l’esprit d’un trop grand nombre de nos concitoyens…