Antagoniste


1 août 2013

Punir l’homme pour sauver la terre Économie En Vidéos Environnement International

Le philosophe français Pascal Bruckner présente son livre: Le fanatisme de l’Apocalypse; sauver la terre, punir l’homme

Le fanatisme de l’Apocalypse « La planète est malade. L’homme est coupable de l’avoir dévastée. Il doit payer. Telle est la vulgate répandue aujourd’hui dans le monde occidental. Le souci de l’environnement est légitime : mais le catastrophisme nous transforme en enfants qu’on panique pour mieux les commander. Haine du progrès et de la science, culture de la peur, éloge de la frugalité : derrière les commissaires politiques du carbone, c’est peut-être un nouveau despotisme à la chlorophylle qui s’avance. Et rend plus urgent l’instauration d’une écologie démocratique et généreuse. Une course de vitesse est engagée entre les forces du désespoir et les puissances de l’audace. »

Voilà qui résume assez fidèlement la mouvance écologiste québécoise qui, tous les jours, empoissonne le coeur et l’esprit d’un trop grand nombre de nos concitoyens…


1 août 2013

Les trains socialistes Coup de gueule Économie En Chiffres Europe Gauchistan

13 juillet 2013: déraillement d’un train du gouvernement en France: 6 morts.

24 juillet 2013: déraillement d’un train du gouvernement en Espagne: 79 morts.

29 juillet 2013: collision entre deux trains du gouvernement en Suisse: 35 blessés.

Comment la gauche a-t-elle réagi ?  Dans Le Devoir on a demandé la nationalisation des voies ferrées et dans le Journal de Montréal on demande aussi la nationalisation des voies ferrées…  Il paraît que c’est plus sécuritaire quand le train est la propriété du gouvernement…

Mais au-delà de ces quelques faits anecdotiques, il y a des chiffres qui ne mentent pas. En France, tout est nationalisé, aussi bien les rails que le matériel roulant.  En Grande-Bretagne, l’industrie ferroviaire a été privatisée il y a de nombreuses années par la méchante Margaret Thatcher.  Donc, si la gauche a raison, il faut avoir des tendances suicidaires pour prendre le train du côté britannique alors que du côté français les gens peuvent voyager en toute quiétude dans les installations du gouverne-maman…

Vraiment ?  Voici les statistiques sur les accidents et les décès/blessures reliés au transport ferroviaire dans ces deux pays entre 2008-2011:

Train Socialiste

Peu importe l’indice, le système appartenant au gouverne-maman fait toujours pire que le secteur privé…  Comme disait l’autre, temps dur pour les gauchistes…

Une entreprise privée qui commet une négligence risque de fermer ses portes.  Une entreprise publique qui commet une négligence ne risque rien du tout…  Ceci explique cela…

Pour ceux qui n’ont pas encore compris, le débat public/privé se résume en une seule question toute simple: toilette privée ou toilette publique ? Poser la question c’est y répondre…

Source:
Eurostats
Railway Safety Performance in the European Union


1 août 2013

Les énergies vertes font une nouvelle victime Économie Environnement Europe Revue de presse

Bloomberg BusinessWeek

-

Siemens to Replace CEO as Loescher Fails to Mimic Peers
Bloomberg BusinessWeek

When in May 2007 Siemens AG (SIE), battered by corruption scandals, picked then little-known Merck & Co. executive Peter Loescher as its chief executive officer, investors responded by pushing the stock to a six-year high. This weekend, they lost patience after Loescher’s expansion into green energy and expensive acquisitions led to a fifth profit-forecast cut. Supervisory board officials have asked for the 55-year-old Austrian native to be ousted at what was a previously scheduled meeting to sign off on results on July 31.

That year he paid $418 million to buy Israel’s Solel Solar Systems and increased the stake in Italian solar thermal specialist Archimede Solar Energy to 45 percent. At the 2010 annual general meeting, the Harvard Business School MBA graduate, who at his first press conference said that Siemens needed to improve its marketing efforts, wore a green tie and called for a “green revolution.” Yet by this June, with Chinese companies undercutting prices in the solar market and the European sovereign debt crisis stunting infrastructure investment, the company announced it would shutter the solar unit. It had racked up losses of more than 1 billion euros.

At the same time, the power transmissions unit has been burdened by charges totaling 682 million euros since 2011 for delays in transmitting wind power to the grid. The company will probably be hit by another 100 million-euro charge for faulty land-based wind turbines, according to people familiar with the matter. The provisions join 343 million euros in charges for delayed train deliveries to Deutsche Bahn AG since 2011.

L’Allemagne, qui était citée en exemple par les éco-catastrophistes pour ses initiatives vertes, réalise depuis quelque temps que les énergies vertes n’apportent que des calamités…