Antagoniste


28 juillet 2013

Retour

Après une semaine de pause, les mises à jour vont reprendre demain.


19 juillet 2013

Payer maintenant, compter plus tard… Canada Coup de gueule Économie Québec

Bar ouvert!Bien que le gouvernement fédéral ait répété à de multiples reprises qu’il allait participer financièrement à la reconstruction de Lac-Mégantic, les médias sont devenus complètement hystériques sur cette question, exigeant dès maintenant de connaître les sommes qui seront allouées pour la reconstruction…

Pour ceux qui l’ignorent, Calgary a été victime de graves inondations au milieu de mois de juin, on estime que les dommages seront entre 3 et 5 milliards de dollars.  Et comment les conservateurs ont-ils géré ce dossier relativement à l’aide qui sera apportée ?  Voyez par vous-même ce que disait Jason Kenney, député de Calgary-Sud-Est, au Globe And Mail (23 juin):

« Mr. Kenney said municipalities affected by the flood will assess the damage and send lists of their needs to the province. The province will then refine those lists and send them on to the federal government. »

Les conservateurs ont accepté de verser une aide, mais pas avant que les municipalités touchées évaluent leurs dommages et présentent une liste de priorités.  Le gros bon sens quoi, avant de s’engager à dépenser l’argent des contribuables il faut savoir où et comment cet argent sera utilisé.

Le lendemain sur les ondes de la CBC, Jason Kenney a réitéré les intentions du gouvernement:

Citizenship and Immigration Minister Jason Kenney, MP for Calgary Southeast, said Monday that people shouldn’t rush to figure out a dollar amount, noting that some communities are still in states of emergency. « Don’t go to your local MPs asking them to help you with your disaster assistance claim, » said Kenney.

Il ne sert à rien de harceler les députés, les sommes nécessaires seront dévoilées en temps et lieu.  Encore une fois, le gros bon sens.  Et deviner quoi ?  À Calgary tout le monde a trouvé cette approche normale.  Pas d’hystérie médiatique, pas de politiciens frustrés. À Calgary on a compris qu’il fallait compter avant de dépenser.

Mais au Québec, la situation est complètement différente.  Encouragées par des médias sensationnalistes, les émotions ont pris le dessus sur la raison.  Ici, on veut de l’argent maintenant sans savoir ce qu’on pourrait faire avec.  Au Québec, c’est payer maintenant et compter plus tard…

Cette situation est d’autant plus ridicule que si demain matin Ottawa envoyait 500 milliards à Lac-Mégantic, cet argent serait complètement inutile, car les besoins n’ont pas été identifiés, encore moins chiffrés, et que le travail de reconstruction ne débutera pas avant plusieurs semaines de toute façon.

M’enfin, nul besoin d’être un expert pour réaliser que les médias ont récupéré la tragédie pour faire du Harper-bashing…  Never let a good crisis go to waste


19 juillet 2013

Une province en perdition (la suite…) Canada Coup de gueule Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Plus tôt cette semaine, j’ai parlé du bilan anémique des industries manufacturières depuis l’arrivée au pouvoir du PQ, en septembre 2012.  Hier, l’Institut de la statistique du Québec a diffusé les chiffres sur la croissance du PIB, j’ai donc décidé de me livrer au même exercice, les résultats ne sont pas joyeux…

PIB Québec

Depuis l’arrivée des péquistes, le Québec accuse un retard chronique sur le reste du Canada.  Et la situation évolue dans la mauvaise direction puisque depuis le début de l’année 2013, l’écart s’est sensiblement accru.  Encore une fois, on peut parler de véritable hécatombe, il faudra beaucoup de comptabilité créative pour arriver au déficit zéro…

Pour prendre la mesure du retard imputable au modèle québécois, mentionnons simplement que si le reste du Canada a eu 2 mois de croissance négative sur 8, le Québec a été dans le rouge durant 4 des 8 mois.

Le Québec est à la croisée des chemins et Pauline Marois a les deux mains sur le volant, aucun doute là-dessus. Le problème c’est qu’elle est sur le reculons avec l’accélérateur enfoncé au fond…

Sources:
Statistique Canada
Tableau 379-0031

Institut de la statistiques du Québec
Produit intérieur brut par industrie au Québec


19 juillet 2013

Le NPD et la boisson Canada Coup de gueule Revue de presse

The Ottawa Citizen

NDP drafting new event guidelines after alleged harassment at boozy convention fundraiser
The Ottawa Citizen

The New Democratic Party is working on new protocols for fundraising events after its boozy national convention in April led to a letter of apology to a young female staffer subjected to alleged harassment by a donor who used to be communications director for the late Jack Layton.

In the letter of apology, signed by the NDP’s national director Nathan Rotman and deputy national director Chantal Vallerand, the party officials told the complainant “that concrete steps were taken regarding the incident with the donor in question at the event. Behavior of the nature described to us is not and will not be tolerated in any of our event(s).

The letter of apology, issued in April, also addressed another part of the complaint that young staffers were left in charge of a convention event without any direction after “sloppy drunk” managers left without letting them know.

The NDP’s deputy national director Chantal Vallerand has also confirmed to office colleagues in an email that “a protocol will be developed regarding the logistics and operations of fundraising events, especially at those in which alcohol is being served.

“Such protocol will provide specific guidelines for all staff working at the event,” Vallerand wrote in an email to colleagues. The letter of apology, co-signed by Vallerand, said the new protocol for cocktail fundraisers will “provide clarity and prevent further incident.”


18 juillet 2013

Quand l’État prend un enfant dans ses bras… En Citations Philosophie Québec

État-Providence

Il y a 178 ans, en 1835, Alexis de Tocqueville a décrit le Québec…

« L’éducation, aussi bien que la charité, est devenue, chez la plupart des peuples de nos jours, une affaire nationale. L’État reçoit et souvent prend l’enfant des bras de sa mère pour le confier à ses agents ; c’est lui qui se charge d’inspirer à chaque génération des sentiments, et de lui fournir des idées. L’uniformité règne dans les études comme dans tout le reste ; la diversité, comme la liberté en disparaissent chaque jour. »


18 juillet 2013

Une province en perdition Canada Coup de gueule Économie En Chiffres Québec

Voici l’évolution des ventes du secteur manufacturier depuis l’élection du PQ (septembre 2012):

Manufacturier Québec

Les choses n’ont pas forcément mal débuté, durant les premiers mois du règne péquiste, nous avons suivi la moyenne canadienne.  Quand le modèle québécois est en mesure de suivre le rythme imposé par les autres provinces, on peut parler de victoire, on sait qu’on ne peut guère faire mieux…

Par contre, depuis le début de l’année c’est l’hécatombe.  Pendant que le reste du Canada est en territoire positif, le Québec s’enfonce profondément en territoire négatif.

Le Québec est à la croisée des chemins et Pauline Marois a les deux mains sur le volant, aucun doute là-dessus.  Le problème c’est qu’elle est sur le reculons avec l’accélérateur enfoncé au fond…

Source:
Statistique Canada
Tableau Enquête mensuelle sur les industries manufacturières


18 juillet 2013

Indigne de confiance Coup de gueule Économie Europe Revue de presse

The Daily Telegraph

13,000 died needlessly at 14 worst NHS trusts
The Daily Telegraph

The NHS’s medical director will spell out the failings of 14 hospitals in England, which between them have been responsible for up to 13,000 “excess deaths” since 2005.

Prof Sir Bruce Keogh will describe how each hospital let its patients down badly through poor care, medical errors and failures of management, and will show that the scandal of Stafford Hospital, where up to 1,200 patients died needlessly, was not a one-off.

The report, due to be published on Tuesday, will name 14 hospitals as having excess rates of death, with hundreds of patients dying needlessly at each of them since 2005 and show that the warning signs were there for managers and ministers to see, including alarming levels of infections, patients suffering from neglect and appalling blunders such as surgery performed on the wrong parts of bodies.

The report was commissioned in February by the Prime Minister after the inquiry by Robert Francis QC into the Stafford scandal exposed appalling lapses in both care of patients and the regulation of hospitals.

Dans le système public de santé anglais (le NHS), des milliers de personnes sont mortes inutilement depuis 2005 dans 14 hôpitaux… Et on veut me faire croire que l’absence de profit dans le système public est garante de la qualité des soins ? Dans le privé, des gens auraient été jetés en prison suite à un pareil scandale. Ici, dans le pire des cas, quelques fonctionnaires seront probablement mutés…

Existent-ils encore des gauchistes pour prétendre que si le gouvernement s’occupe de quelque chose, cette chose sera plus sécuritaire ? Comme je l’expliquais hier, le gouverne-maman, une mère indigne… Le genre de mère qui laisserait ses enfants dans une voiture par une journée de canicule…

P.-S. N’allez pas croire que c’est différent au Québec…


17 juillet 2013

Le gouverne-maman, une mère indigne Économie Environnement Gauchistan International

PipelineSelon les gauchistes, quand le gouvernement s’occupe de quelque chose, ce quelque chose devient automatiquement plus sécuritaire.  Par exemple, si le gouvernement s’occupait de gérer les chemins de fer, il n’y aurait jamais d’accidents de train.

Vraiment ?

En URSS, l’exploitation des ressources pétrolières était entièrement sous contrôle étatique. Donc, selon la logique des socialistes, l’industrie pétrolière soviétique était plus propre que l’industrie pétrolière occidentale (capitaliste).

En URSS, les pipelines ont déversé en annuellement moyenne 371 tonnes métriques de pétrole par 1000 km de pipeline. Pendant ce temps dans l’occident capitaliste*, les déversements se sont élevés à seulement 116 tonnes métriques par 1000 km de pipeline. De plus, les chiffres relatifs aux déversements en URSS sont probablement sous-estimés.

De plus, on estime qu’en URSS 57% des déversements de pétrole étaient majeurs contre seulement 30% pour leur équivalent capitaliste.

On attribue ces différences à du personnel incompétent, l’utilisation de matériaux de mauvaise qualité, l’indifférence face aux questions environnementales, l’omission d’installer des contrôles de sécurité, le manque d’entretien et l’absence d’imputabilité en cas d’accident.

Un entrepreneur, quand il déconne, met le futur de son entreprise en jeu.  C’est un puissant incitatif à ne pas déconner.  Quand une compagnie gouvernementale déconne, tout le monde s’en fiche puisque les fonfons ne seront jamais responsables de rien et la compagnie ne pourra jamais faire faillite.

Les fonfons ont autant de raisons que les entrepreneurs de tourner les coins ronds, on ne devient pas soudainement vertueux parce qu’on travaille pour l’État.  Par contre, puisque l’entrepreneur s’expose à des sanctions beaucoup plus sévères que le fonfon, on incitera ce dernier à marcher dans le droit chemin.

Un exemple concret ?

Selon les chiffres les plus récents, il y a eu 619 décès au Québec à cause d’une infection par Clostridium difficile attrapée dans un hôpital sale i.e. des décès évitables si on était moins négligeant. Les politiciens et les fonfons responsables de cette situation n’ont de compte à rendre à personne. Pourtant, ils mériteraient d’avoir le même traitement médiatique qu’Edward Burkhard.

*La majeure partie du pétrole circule dans des pipelines appartenant à des consortiums formés de Total S.A., ExxonMobil, BP, Royal Dutch Shell, BASF et ConocoPhillips.

Source:
World Bank
Russia Pipeline Oil Spill Study


17 juillet 2013

Le sale secret des énergies propres Économie En Chiffres Environnement Québec

La semaine dernière, Amir Khadir a profité de la tragédie de Lac-Mégantic pour faire son fin finaud à propos de notre supposée dépendance au pétrole.  Selon le leader maximo de l’Île-aux-génies, des solutions de rechange existent.  Il a notamment parlé de l’hydrogène.

L’hydrogène, vraiment ?

Aux États-Unis, l’Académie Nationale des sciences a évalué les dommages environnementaux générés par des véhicules utilisant différents types d’énergie, de leur construction jusqu’à leur mise au rancard.  Les résultats risquent de décevoir les écolos-marxistes…

Énergie Pétrole

Les énergies que l’on dit vertes sont en réalité les plus sales !

Une voiture utilisant l’essence produite à partir des sables bitumineux est moins polluante que les voitures électriques, hybrides et à l’hydrogène !  Même que contrairement à ce qu’affirme le camarade Khadir, l’hydrogène est la plus polluante forme d’énergie !

La voiture la plus propre utilise le gaz naturel.  Le gaz de schiste, pour ceux qui l’ignorent, c’est du gaz naturel !  Mais au Québec, on ne veut plus du gaz de schiste depuis qu’on s’est fait laver le cerveau par des films de propagande et des artistes en manque d’attention.

Si la gauche déteste tant le pétrole, ce n’est pas parce qu’elle aime l’environnement, mais parce que le pétrole est devenu un symbole du capitalisme, de progrès sociaux économiques et de modernité.  Les gauchistes ne s’intéressent à l’environnement que dans la mesure où, en feignant de le défendre, ils s’en servent pour attaquer le néolibéralisme. C’est probablement ce qui explique leur peu d’intérêt pour les sables bitumineux vénézuéliens (nationalisés) ou leurs intérêts pour les énergies prétendument vertes (qui existent uniquement grâce à l’étatisme).

Source:
National Academy of sciences
Hidden Costs of Energy: Unpriced Consequences of Energy Production and Use