Plus tôt cette semaine, j’ai parlé du bilan anémique des industries manufacturières depuis l’arrivée au pouvoir du PQ, en septembre 2012.  Hier, l’Institut de la statistique du Québec a diffusé les chiffres sur la croissance du PIB, j’ai donc décidé de me livrer au même exercice, les résultats ne sont pas joyeux…

PIB Québec

Depuis l’arrivée des péquistes, le Québec accuse un retard chronique sur le reste du Canada.  Et la situation évolue dans la mauvaise direction puisque depuis le début de l’année 2013, l’écart s’est sensiblement accru.  Encore une fois, on peut parler de véritable hécatombe, il faudra beaucoup de comptabilité créative pour arriver au déficit zéro…

Pour prendre la mesure du retard imputable au modèle québécois, mentionnons simplement que si le reste du Canada a eu 2 mois de croissance négative sur 8, le Québec a été dans le rouge durant 4 des 8 mois.

Le Québec est à la croisée des chemins et Pauline Marois a les deux mains sur le volant, aucun doute là-dessus. Le problème c’est qu’elle est sur le reculons avec l’accélérateur enfoncé au fond…

Sources:
Statistique Canada
Tableau 379-0031

Institut de la statistiques du Québec
Produit intérieur brut par industrie au Québec