Antagoniste


16 juillet 2013

Sciences humaines sans math… Coup de gueule Économie Europe Gauchistan

Sciences humaines sans mathRésultats d’une étude très intéressante réalisée par le Royal Statistical Society, un organisme basé à Londres, à propos de la capacité des députés britanniques à jongler avec les nombres.

On a donc posé la question suivante aux politiciens: « si on lance une pièce de monnaie deux fois dans les airs, qu’elle est la probabilité qu’elle tombe deux fois du côté face ? »

Une question plutôt simple (avec un choix de réponse en plus !)…

Pourtant, seulement 40% des députés ont correctement répondu, la réponse la plus populaire, avec 45% des votes, a été 50% !!!

Quand on analyse les résultats en fonction des partis politiques, 53% des députés conservateurs (de droite) ont donné la bonne réponse.  Si cela peut sembler bien maigre comme résultat, sachez que seulement 23% des députés travaillistes (de gauche) ont correctement répondu !!!  Voilà qui semble confirmer un vieux proverbe droitiste à propos de la gauche: sciences humaines sans math.

Fait à noter, dans cette même étude, 72% des députés travaillistes ont dit avoir confiance en leurs capacités à pouvoir résoudre des problèmes mathématiques… Voilà qui est rassurant, les travaillistes sont comme des gens en état d’ébriété qui sont convaincus de pouvoir conduire sans danger.

P.-S. Je n’ose pas imaginer quel aurait été le résultat d’une telle étude à l’Assemblée nationale.

Source:
BBC
What happened when MPs took a maths exam


16 juillet 2013

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (9-15 juillet) selon Influence Communication.

La tragédie au Lac-Mégantic domine l’actualité au Québec et dans le reste du Canada. Depuis qu’Influence Communication compile le poids médias, le drame de Lac-Mégantic est à la fois la nouvelle la plus médiatisée au Québec sur une période de 24 heures et sur une période de sept jours.

Actualité Québec

Actualité Québec

Nouvelles les plus médiatisées au Québec sur une période de 7 jours (2001-2013)

  1. Tragédie de Lac-Mégantic (Juillet 2013): 38,93 %
  2. Tremblement de terre à Haïti (Janvier 2010): 23,45 %
  3. Événements du 11 septembre 2001 (Sept. 2001): 21,11 %
  4. Élections provinciales de 2012 (Sept. 2012): 19,55 %
  5. Investiture de Barack Obama (Janvier 2009): 18,97 %

Nouvelles les plus médiatisées au Québec sur une période de 24 heures (2001-2013)

  1. Tragédie de Lac-Mégantic (Juillet 2013): 78,23 %
  2. Élections provinciales de 2012 (Sept. 2012): 63,44 %
  3. Investiture de Barack Obama (Janvier 2009): 62,36 %
  4. Élections provinciales de 2007 (Mars 2007): 62,13 %
  5. Événements du 11 septembre 2001 (Sept. 2001): 51,11 %
  6. Élections fédérales de 2011 (Mai 2011): 49,21 %
  7. Attentat au collège Dawson (Sept. 2006): 48,11 %
  8. Début de la guerre en Irak (Mars 2003): 46,19 %
  9. Visite de Barack Obama à Ottawa (Février 2009): 40,78 %
  10. Séisme et tsunami au Japon (Mars 2011): 38,61 %

Source:
Influence Communication


16 juillet 2013

L’heure des choix pour les écologistes Économie Environnement États-Unis Revue de presse

The Wall Street Journal

Can environmentalists actually think?
The Wall Street Journal

When it comes to the question of how best to transport oil, environmentalists tend to act like rabbis being asked for advice on how best to roast a pig: The thing should not be done in the first place. So opposition to Keystone XL becomes an assertion of virtue, indifferent to such lesser considerations as efficiency (or succulence).

But the pig will be roasted. The oil will be pumped. What happens then?

Like water, business has a way of tracing a course of least resistance. Pipelines are a hyper-regulated industry but rail transport isn’t, so that’s how we now move oil. As the Wall Street Journal’s Tom Fowler reported in March, in 2008 the U.S. rail system moved 9,500 carloads of oil. In 2012, the figure surged to 233,811. During the same period, the total number of spills went from eight to 69. In March, a derailed train spilled 714 barrels of oil in western Minnesota.

Predictable, you would think. And ameliorable: Pipelines account for about half as much spillage as railways on a gallon-per-mile basis. Pipelines also tend not to go straight through exposed population centers like Lac-Mégantic. Nobody suggests that pipelines are perfectly reliable or safe, but what is? To think is to weigh alternatives. The habit of too many environmentalists is to evade them.

Quand on fait remarquer aux environnementalistes que les pipelines sont plus sécuritaires que les trains, ces derniers se font un devoir de nous rappeler que les pipelines produisent des déversements de grande ampleur en terme de volume de pétrole libéré dans la nature. Ce à quoi je réponds: qu’est-ce qui est le plus important: sauver des vies humaines ou protéger quelques grenouilles ?