Le Monde

-

Mittal transfère ses avoirs de Belgique au Luxembourg
Le Monde

Selon plusieurs sources belges, le groupe ArcelorMittal a conclu le transfert vers Luxembourg des avoirs de son centre financier belge, AM Finance and Service Belgium, soit la somme colossale de 38 milliards d’euros. L’opération, commencée à la fin de 2012, a été confirmée quelques jours après que le gouvernement belge a décidé de taxer de 5 % au minimum les bénéfices des grandes entreprises versant des dividendes à leurs actionnaires, mais ne payant pas – ou très peu – d’impôts, grâce à des montages ou des abus de déductions.

Le groupe sidérurgique était l’un de ceux visés par la mesure dite « taxe équitable », instaurée le 1er juillet pour renflouer en partie les caisses d’un Etat qui s’est montré très généreux avec les multinationales. Beaucoup d’entre elles ont notamment bénéficié du système des intérêts notionnels, qui leur offre un régime fiscal très favorable si elles sont fortement capitalisées.

Le groupe Mittal a en fait acquitté des impôts en Belgique, dont 115 millions entre 2007 et 2009. Il se serait cependant inquiété d’une révision à la baisse des intérêts notionnels et d’enquêtes lancées par les services fiscaux belges, qui s’appuient sur de nouvelles dispositions dites « anti-abus de droit ». Ces investigations ont poussé d’autres groupes à déplacer leur centre névralgique..

Trop d’impôt tue l’impôt. Il vaut mieux taxer 100$ à un taux de 1% que de taxer 0$ à un taux de 50%, le 100$ ayant fui vers le pays qui taxe à 1%…