Sur la page du NPD, on accuse le ministre des Transports, des Infrastructures et des Collectivités, Denis Lebel, d’avoir menti quand il a dit que les conservateurs n’avaient pas à rougir de leur bilan en matière de sécurité ferroviaire.  On peut lire:

« Bien que le ministre ait affirmé que le nombre de déraillements était à la baisse depuis 2007, le nombre de blessures graves lors d’événements ferroviaires d’envergure est passé de 58 en 2007 à 72 en 2012 ».

En 5 ans, de 2007 à 2012, le nombre  de blessures graves a augmenté de manière significative selon ce que rapporte le NPD, Denis Lebel aurait-il menti ?…  Quand on analyse tous les chiffres, au lieu de faire du cherry-picking, on arrive à une conclusion très différente de celle du NPD, jugez par vous-mêmes:

NPD menteur

Si de 2007 à 2012 le nombre de blessures graves lors d’évènements ferroviaires d’envergure est effectivement passé de 58 à 72, le NPD se garde bien de dire que sous les conservateurs, ce chiffre a tout de même baissé de manière significative dans les années précédentes.  La pire année observée entre 2007 et 2012 (72 blessés en 2012) est presque équivalente à la meilleure année observée entre 2001 et 2006 (71 blessés en 2006).

Globalement, entre 2007 et 2012 il y a eu 59,7 blessures graves alors que durant les cinq années précédentes la moyenne était de 81,2 ! Une tendance à la baisse indéniable est observable durant le règne de Stephen Harper, mais ça, le NPD n’en parle pas.  La formation de Thomas Mulcair a plutôt préféré torturer les chiffres pour leur faire dire n’importe quoi…

Morale de l’histoire: non seulement le NPD est assez ignoble pour se faire du capital politique sur la tragédie du Lac-Mégantic, mais en plus il ne voit aucun problème à mentir pour ce faire !

En faisant mes recherches, je suis aussi tombé sur d’autres statistiques très intéressantes sur le transport par train.

Premièrement le taux d’accident (collision ou déraillement) en voie principale par million de train-milles i.e. en prenant compte du nombre de trains et de la distance parcourue:

NPD menteur

Encore une fois, une très nette tendance à la baisse sous les conservateurs, de 2007 à 2012 la moyenne est de 186,2 alors que durant les cinq années précédentes elle était de 217,0.

Ensuite, j’ai trouvé le nombre d’accidents ferroviaire impliquant un déversement de matières dangereuses:

NPD menteur

Encore une fois, une très nette tendance à la baisse sous les conservateurs, de 2007 à 2012 la moyenne est de 64,0 alors que durant les cinq années précédentes elle était de 141,2.  Fait à noter, sous les conservateurs il y a eu une diminution de la moyenne même si la quantité de pétrole transporté par train a augmenté de manière exponentielle.

Pour terminer, voici le nombre d’accidents ferroviaire impliquant du matériel roulant parti à la dérive (le type d’accident s’étant produit au Lac-Mégantic):

NPD menteur

Les conservateurs n’ont pas à rougir. De 2007 à 2012, ils ont maintenu une moyenne de 11,5 accidents contre 13,3 pour les cinq années précédentes.

Ni le NPD ni les médias ne risquent de rapporter ces chiffres, on se demande bien pourquoi…

En bref, tous ceux qui vous racontent que sous Harper la privatisation et la déréglementation dans le secteur ferroviaire ont réduit la sécurité des Canadiens sont soit des menteurs, soit des ignorants. M’enfin, selon un vieux proverbe gauchiste, il ne faut jamais laisser les faits gâcher une bonne histoire…

Bureau de la sécurité des transports du Canada
Statistiques ferroviaires