La fin de semaine dernière, le Petit père des peuples, Gabriel Nadeau-Dubois, est allé jouer le missionnaire en Alberta pour enseigner la bonne parole dans la lointaine contrée impie de Fort McMurray…  Voici comment l’ambassadeur de l’Île aux génies a réagi en posant le pied en sol païen:

Religious Freak

Notre croisé en culotte courte est déprimé devant le blasphème que représente l’existence Fort McMurray.  On peut le comprendre.  Depuis le dernier recensement, la population dans ce bastion décadent est passée 47 705 à 61 3741 habitants, une augmentation spectaculaire de 28,7%. Sacrilège encore plus grand, le revenu familial médian à Fort McMurray est de 169 790$.  Il n’est que de 69 860$ au Canada et de 65 900$ dans la pieuse province Québec !

Pour ajouter l’insulte à la blessure, il semble que Fort McMurray a amplement les moyens de s’acheter quelques veaux d’or puisque cette agglomération est la plus riche du Canada, devançant très confortablement Estevan (Saskatchewan), sa plus proche rivale, par 63 110$.

Un peut comprendre la réaction de l’archange Gabriel devant cette réincarnation moderne de Sodome et Gomorrhe. Gabriel Nadeau-Dubois est déprimé, car en posant le pied à Fort McMurray il a vu des gens riches. Pour la gauche, c’est déprimant de voir des gens riches, car les gens riches ne sont pas dépendants du gouvernement, donc moins susceptibles d’être convertis par les Saintes Écritures des gardiens de la révolution québécoise…

Pas facile la vie de Saint-Martyr québécois en territoire infidèle…

Sources:
Statistique Canada
Profil du recensement (Fort McMurray) & Tableau 111-0009