RécessionIntéressants résultats d’une étude d’un professeur de l’Université Cornell.

Karel Mertens a étudié l’évolution des taux d’imposition de même que l’évolution des revenus aux États-Unis entre 1950 et 2010. Qu’a-t-il découvert ?  Que les baisses d’impôts profitent à tout le monde.  Si les riches sont ceux qui augmentent le plus leurs revenus, les pauvres voient aussi leur niveau de vie augmenter de manière significative.  Donc, au final, les baisses d’impôts augmentent la richesse de l’ensemble de la population, mais elles augmentent du même coup les inégalités.  À l’opposé, les hausses d’impôts diminuent les inégalités, mais appauvrissent tout le monde…

Imaginons le scénario suivant…

Dans la société ‘A’, le revenu annuel par habitant des plus pauvres est de 10 000$ et celui des plus riches est de 100 000$. Autrement dit, les plus riches gagnent 10 fois plus que des pauvres.

Dans la société ‘B’, le revenu annuel par habitant des plus pauvres est de 100$ et celui des plus riches est de 500$. Autrement dit, les plus riches gagnent 5 fois plus que des pauvres.

Il ne fait aucun doute que la société ‘A’ est plus inégalitaire que la société ‘B’. Mais dites-moi, dans laquelle de ces deux sociétés les pauvres s’en tirent-ils le mieux ? Dans la très inégale société ‘A’ où les plus pauvres gagnent 10 000$/an, ou encore dans la très égale société ‘B’ où les plus pauvres gagnent de 100$/an ?

Si l’on demandait à un gauchiste de choisir entre la société ‘A’ et la société ‘B’, il porterait probablement son choix sur la société ‘B’. Ce qui prime pour les gauchistes c’est l’égalité, même si cela implique une égalité dans la misère…  Les gauchistes ont toujours aimé la misère, elle représente un terreau fertile pour leur idéologie.

Si l’on demandait à un capitaliste de choisir entre la société ‘A’ et la société ‘B’, il porterait probablement son choix sur la société ‘A’. Qu’importe si celle-ci est moins égalitaire, ce qui prime pour les capitalistes c’est la réduction du taux de pauvreté.

Vous savez quelle est la différence entre un socialiste et un capitaliste ?

Le socialiste, à la vue d’un homme riche habitant plusieurs maisons luxueuses se dit: « Aucun homme ne devrait pouvoir posséder autant de richesse ».

Le capitaliste, à la vue d’un homme riche habitant plusieurs maisons luxueuses se dit: « Tous les hommes devraient pouvoir posséder autant de richesse ».

Source:
National Bureau of Economic Research
Marginal Tax Rates and Income: New Time Series Evidence