Attention, politicien au travail ! La semaine dernière, l’IEDM nous a appris qu’il en coûtera 695 millions de dollars par an, jusqu’en 2020, pour produire 3 119 MW d’énergie éolienne dont le Québec n’a pas besoin.  Cela représente une somme totale de 5 560 millions de dollars…

Histoire de mettre ces chiffres en perspective, considérons qu’il s’agit d’une subvention du gouvernement payé à même nos impôts (c’est un peu le cas…).

Sachant que dans le budget de Nicolas Marceau on prévoit que les contribuables, au nombre de 6 298 799, vont payer 20 400 000 000$ en impôt sur le revenu, pour une moyenne de 3 239$/contribuable, cela signifie que l’impôt de 214 591 contribuables sera nécessaire, uniquement pour cette subvention de 695 millions de dollars.

Sachant que les contribuables représentent grosso modo 78% de la population, c’est un peu comme si tous les impôts payés chaque année, jusqu’en 2020, par les travailleurs des villes de Trois-Rivières et Lévis étaient utilisés uniquement pour payer des éoliennes produisant une électricité dont nous n’avons pas besoin !  Encore pire, cette donnée n’inclut pas la nouvelle annonce de 800 MW du 10 mai 2013 !

Désolé, mais quand je vois ça, j’ai de la difficulté à m’indigner contre un pot-de-vin de 50 000$ qu’aurait reçu l’ex-maire Michael Applebaum.

Au Québec, voler quelques millions de dollars est un crime. Volez-en des centaines et ça devient une statistique…