Antagoniste


25 juin 2013

Autant en emporte le vent… Coup de gueule Économie Gaspillage Gauchistan Québec

Attention, politicien au travail ! La semaine dernière, l’IEDM nous a appris qu’il en coûtera 695 millions de dollars par an, jusqu’en 2020, pour produire 3 119 MW d’énergie éolienne dont le Québec n’a pas besoin.  Cela représente une somme totale de 5 560 millions de dollars…

Histoire de mettre ces chiffres en perspective, considérons qu’il s’agit d’une subvention du gouvernement payé à même nos impôts (c’est un peu le cas…).

Sachant que dans le budget de Nicolas Marceau on prévoit que les contribuables, au nombre de 6 298 799, vont payer 20 400 000 000$ en impôt sur le revenu, pour une moyenne de 3 239$/contribuable, cela signifie que l’impôt de 214 591 contribuables sera nécessaire, uniquement pour cette subvention de 695 millions de dollars.

Sachant que les contribuables représentent grosso modo 78% de la population, c’est un peu comme si tous les impôts payés chaque année, jusqu’en 2020, par les travailleurs des villes de Trois-Rivières et Lévis étaient utilisés uniquement pour payer des éoliennes produisant une électricité dont nous n’avons pas besoin !  Encore pire, cette donnée n’inclut pas la nouvelle annonce de 800 MW du 10 mai 2013 !

Désolé, mais quand je vois ça, j’ai de la difficulté à m’indigner contre un pot-de-vin de 50 000$ qu’aurait reçu l’ex-maire Michael Applebaum.

Au Québec, voler quelques millions de dollars est un crime. Volez-en des centaines et ça devient une statistique…


25 juin 2013

L’industrie de la (dé)construction Canada Économie En Chiffres Québec

Quelques chiffres sur l’industrie de la construction, histoire de mieux comprendre la présente grève…

Tout d’abord, les salaires:

Construction Québec

Le Québec est l’une des provinces les plus pauvres du Canada…  Or, comment une province aussi pauvre peut-elle se payer des salaires aussi élevés en construction?  Toute chose étant égale, nous devrions être avec les provinces des maritimes…

Voici maintenant les heures travaillées:

Construction Québec

Bon dernier.  Les ouvriers québécois travaillent presque 1 semaine de moins que les Britanno-colombiens (avant-dernier), 2,1 semaines de moins que les Ontariens, 6,2 semaines de moins que les Albertains et 13,3 semaines de moins que les Terre-neuviens.  Soit les ouvriers québécois sont les plus paresseux, on peut en douter, soit ce sont ceux qui font le plus de travail au noir, ce qui est plus vraisemblable…

Source:
Statistique Canada
Tableau 383-0011


25 juin 2013

Attendre l’aide du gouvernement… États-Unis Philosophie Revue de presse

The Star-Ledger

Friends, neighbors were more helpful than government after Sandy, poll finds
The Star-Ledger

A silver lining frames the cloud of destruction left by Superstorm Sandy. In their hour of greatest need, families and communities — not the government— were the most helpful sources of assistance and support.

A poll conducted by The Associated Press-NORC Center for Public Affairs Research found that after the storm in New York and New Jersey, friends, relatives and neighbors were cited the most often as the people who helped them make it through. People overwhelmingly said the Oct. 29 storm brought out the best in their neighbors, who shared generators, food, water and other supplies. Far fewer said they found help from federal or state governments.

About 3 in 10 in the affected areas said they reached out to friends, family or neighbors for help. Sixty-three percent of those in the affected areas who turned to friends, family or neighbors within a mile of their homes, and 60 percent who sought help from first responders, said they helped quite a bit or a great deal.

Far fewer turned to the state and federal government. Sixteen percent said they contacted the federal government and 7 percent said they contacted their state government in the wake of the storm. Only 19 percent who sought help from the federal government said they were helpful; twice as many said FEMA was no help at all.

Roughly one-fifth, about 19 percent, said they reached out to their insurance company for assistance, about half of those said insurance companies were helpful.

Je me demande ce qu’auraient été les résultats à Saint-Jean-sur-Richelieu lors des inondations de 2011…