Jack LaytonCette semaine Richard Hétu nous a fait part de son indignation face à un projet de loi républicain qui vise à interdire l’avortement après 22 semaines, sauf dans les cas de viols et d’incestes.

Il n’en fallait pas plus pour assister à un déversement de haine de la part de notre bonne gogauche…  Les républicains sont contre les femmes, des fanatiques religieux, des bigots, des tarés, des obscurantistes, des dinosaures conservateurs, des fous qui voient des bébés partout (whatever that means)…

Vraiment ?

Au Québec quand il est question d’avortement la gauche pète systématiquement les plombs.  Elle semble ignorer qu’en Suède, par exemple, l’avortement est permis uniquement durant les 18 premières semaines de la grossesse.  Passé ce délai, une femme doit demander la permission à un comité de spécialistes (Socialstyrelsen) qui déterminera si la santé de la mère ou du foetus est compromise et c’est uniquement à cette condition que la demande sera acceptée.  Au-delà de 22 semaines, si le foetus est viable, il est rarissime que le Socialstyrelsen accepte les demandes d’avortement.

A-t-on déjà accusé la Suède d’être contre les femmes, des fanatiques religieux, des bigots, des tarés, des obscurantistes, des dinosaures conservateurs ou des fous qui voient des bébés partout ?  N’en déplaise à Richard Hétu, sur les questions d’avortement, les républicains sont plus permissifs que la Suède.