Merde JournalistiqueVous vous rappelez peut-être d’une histoire de lettres empoisonnées à la ricine qu’avaient reçues Barack Obama, Michael Bloomberg et l’association Mayors Against Illegal Guns. Les médias avaient sauté sur cette histoire avec la même aisance que la misère saute sur le pauvre monde.  Pour nos journaleux, comme Richard Hétu, c’était une occasion extraordinaire de diaboliser la NRA et de nous rappeler que tous les Américains qui n’ont pas voté pour Barack Obama sont de dangereux imbéciles…

Développement en fin de semaine dans cette histoire.  La police a procédé à l’arrestation d’une femme qui aurait envoyé ses lettres dans l’espoir de faire accuser son mari.  Le couple vivait une relation difficile et le mari avait exprimé son désir de demander le divorce…  Malheureusement pour les médias, cette histoire de lettres empoisonnées à la ricine n’est pas la responsabilité d’un membre de la NRA, il s’agit plutôt d’une chicane de couple…

Mais, si les médias ont beaucoup parlé de cette histoire au moment où l’on soupçonnait un propriétaire d’armes à feu, ils ont été beaucoup plus discrets quand est venu le temps de rectifier les faits…  Une parfaite illustration d’un des moyens utilisés par les médias pour manipuler l’opinion publique.

P.-S. On attend toujours le billet de Richard Hétu disculpant la NRA…