Voici l’évolution des coûts reliés à la propriété au Canada depuis la fin de la dernière récession…

Bulle Immobilière

Presque toutes les dépenses reliées à la propriété ont augmenté plus rapidement que l’inflation depuis la fin de la récession.  Dans le cas des impôts fonciers, cette croissance a été presque 2 fois supérieure !

Le seul poste budgétaire qui n’a pas augmenté est celui qui représente la plus grosse dépense pour les propriétaires, soit le coût de l’hypothèque. Non seulement les hypothèques, non pas augmentées, mais celles-ci ont connu une diminution relativement importante de près de 12%.

Selon vous, que va-t-il se produire quand les taux d’intérêt finiront invariablement par remonter ?  Le réveil pourrait être brutal pour certains…

Source:
Statistique Canada
Tableau 326-0020