Antagoniste


18 avril 2013

La péréquation, un incitatif pervers… Canada Économie Gauchistan Québec

PéréquationLa semaine dernière, Michael Binnion, président et chef de la direction de l’entreprise albertaine d’exploration Questerre Energy, a créé une certaine commotion en affirmant que le Québec préférait se faire vivre par le reste du Canada plutôt que d’exploiter ses propres ressources énergétiques. Il va sans dire que les médias n’ont pas aimé

Cette intervention m’a rappelé un extrait d’un rapport de l’Institut Fraser, publié il y a quelques années, au sujet de la péréquation… Je me permets d’en faire une traduction…

« Puisque la liberté économique stimule la prospérité et la croissance, le fédéralisme fiscal s’accompagne d’un transfert d’argent des provinces relativement libre aux provinces relativement non-libres. Ce transfert représente donc un obstacle à l’avancement des libertés économiques puisque les politiciens provinciaux seront incités, de manière perverse, à limiter leurs libertés économiques ce qui plombera leur croissance économique faisant ainsi augmenter les paiements de transferts fédéraux. Ce système renforce leur pouvoir et leur capacité à récompenser les amis et à pénaliser les ennemis. »

Le Québec est pris dans ce cercle vicieux…


18 avril 2013

Le déclin tranquille (XXII): l’épargne des Québécois Canada Économie En Chiffres Québec

Voici une série de billets qui sera consacrée au déclin économique du Québec. Toutes les semaines, deux indicateurs économiques seront juxtaposés, histoire de voir dans quelle direction le Québec évolue…

Voici le poids relatif du Québec dans la fédération canadienne en ce qui a trait à la proportion des épargnes et à la population totale:

Déclin tranquille

En 1981, bien que la population québécoise ne représentait que 26,4% de la population canadienne, l’épargne provenant du Québec totalisait 24,4% de toute l’épargne canadienne !

En 2010, bien que la population québécoise ne représentait que 23,2% de la population canadienne, l’épargne provenant du Québec totalisaient 16% de toute l’épargne canadienne !

Le Québec a certainement brillé au milieu des années 90 et 2000, mais malheureusement ces périodes n’ont pas duré…  Globalement, par rapport à 1981, si la proportion de la population a reculé de 12,2%, durant la même période l’épargne a reculé de 34,5%.

Pour que l’épargne des Québécois soit proportionnelle à la population, les gens devraient mettre de côté l’équivalent de 3,5 milliards de dollars.

Source:
Statistique Canada
Tableau 384-0012

À lire aussi:


18 avril 2013

Le morcellement d’un consensus Environnement International Revue de presse

National Post

Reuters joins list of global warming skeptics
National Post

Reuters and its environmental correspondent, Alister Doyle, join the list of newly skeptical global warming journalists, with an article today entitled “Climate scientists struggle to explain warming slowdown.”

Why have global warming models failed to predict that temperatures would stop rising? Doyle makes clear that scientists are all over the map on this and other climate change issues. They are unsure as to whether the pause would be short-lived or not, with theories abounding as to what could be driving the climate, among them that “greenhouse gases trap less heat than previously believed” and that “a combination of factors or some as yet unknown natural variations” may be at play.

Doyle joins other prestigious journalists at The Economist and the London Telegraph who this year for the first time have begun to fundamentally question the supposedly rock-solid science upon which governments have been attempting to reshape society.

Si les médias d’ailleurs se posent des questions, au Québec tout ce qui touche le réchauffement climatique est désormais un dogme…