Bien que j’ai un énorme respect pour le travail des policiers, je ne m’en suis jamais caché, cela ne veut pas dire qu’il sont exempts de tout reproche…

Quelques chiffres intéressant trouvés sur le site de Statistique Canada à propos des effectifs policiers dans chacune des provinces, encore une fois le Québec fait bande à part…

Société Distincte

En 1990 au Québec il y avait 11,3 agents de police pour chaque officier supérieur.  C’était bon pour l’avant-dernière place, devant le Nouveau-Brunswick.  Dans de nombreuses provinces, le ratio était 2 fois supérieur de celui observé au Québec.

De 1990 à 2012 dans toutes les provinces, ce ratio a augmenté de manière relativement importante.  Dans toutes les provinces sauf une…  le Québec !  En 2012 au Québec il y avait 10,0 agents de police pour chaque officier supérieur.  Dans plusieurs provinces, ce ratio est presque 3 fois plus élevé !  Au Québec, tout en conservant le même nombre d’agents de polices, il faudrait limoger 523 des 940 officiers supérieurs pour rejoindre la moyenne canadienne.

En 2012, c’est aussi au Québec que l’on retrouvait l’effectif policier qui comptait proportionnellement le moins d’argent de police (par rapport aux officiers supérieurs et aux sous-officiers).  À peine 66,5% de l’effectif contre 72,8% dans le reste du Canada…

La social-bureaucratie québécoise se serait-elle fait un chemin jusque dans les forces de l’ordre ?

Source:
Statistique Canada
Tableaux 254-0005