Comme c’est la tradition depuis 2010, le premier avril marque une hausse de la taxe sur l’essence d’un sous le litre au Québec…

Histoire de voir dans quelles mesures les contribuables québécois se font avoir, non pas par les pétrolières, mais par le gouvernement, j’ai préparé un graphique indiquant le pourcentage de taxation dans les principaux marchés canadiens.  Portez attention aux villes québécoises (en bleues).

Taxes Essence Quebec

À titre indicatif, avant taxes, le prix de l’essence se détaille à 88,1¢/L à Montréal, contre 87,5 ¢/L à Calgary, des prix relativement proches.  Par contre, après les taxes, le prix à Montréal grimpe à 136,9¢/L contre 111,8¢/L à Calgary…

Au Québec, le gouvernement nous dit que les taxes sur l’essence servent à financer l’entretien du réseau routier et les réseaux de transport en commun.  Doit-on en conclure que le Québec se distingue comme étant la province avec les routes les mieux entretenues et le transport en commun le plus efficace ?

En passant, cette année le gouvernement péquiste a décidé de couper de 40% le budget alloué à l’entretien des routes.  Par contre, la hausse de taxes sur l’essence n’a pas elle aussi été coupée de manière équivalente…

Source:
Kent Group
Petroleum Price Data