Antagoniste


20 mars 2013

Solidarité québécoise Canada Gauchistan Québec

Socialisme

Quand on demande aux Québécois s’ils éprouvent un fort sentiment d’appartenance pour leur communauté locale, 55,3% répondent par l’affirmative. Cela peut sembler élevé, mais sachez que c’est la plus faible proportion enregistrée dans les dix provinces canadiennes ! À l’échelle nationale, 64,8% répondent favorablement.

La province qui a fait de la solidarité une valeur fondamentale se retrouve donc à être la moins solidaire de toute… Ce résultat ne devrait surprendre personne, car au Québec cette solidarité est devenue synonyme d’étatisme. Le meilleur moyen pour que personne ne s’occupe de quelqu’un ou de quelques choses est de dire que dorénavant le gouvernement s’en occupera.

Un gauchiste qui se noie demande l’aide du gouvernement; le droitiste demande l’aide de son voisin… Un droitiste qui voit quelqu’un se noyer offre son aide; le gauchiste passe son tour en disant « le gouvernement s’en occupera »… Vous aurez deviné que le Québec est à gauche, très à gauche… La gauche et la droite n’ont pas la même conception de la solidarité. Pour les gauchistes la solidarité c’est quelque chose qui vient des fonctionnaires alors que pour la droite la solidarité c’est quelque chose qui vient du coeur. La solidarité des droitistes implique un engagement personnel alors que la solidarité des gauchistes implique une déresponsabilisation puisqu’on demande aux autres (le gouvernement) de s’en occuper.

Concrètement, cela se voit avec les CCCPE. Avant l’arrivée des CCCPE, les gens pouvaient compter sur leur communauté pour faire garder leurs enfants: grands-parents, voisins, amis, membres de la famille… Mais en l’espace de 15 ans, l’action du gouvernement a progressivement érodé ce tissu social au point de le disloquer complètement. Aujourd’hui, les fonctionnaires ont remplacé cette communauté… Il est plutôt difficile d’éprouver un sentiment d’appartenance envers un fonctionnaire…

« On ne peut qu’être frappé par l’importance de la générosité privée dans des pays libéraux comme les États-Unis. On l’a un peu oublié en Europe, à cause de l’État providence. On y devient égoïste, parce que c’est à l’État de s’en occuper et qu’on paie suffisamment d’impôts pour cela… L’État détruit tout, même les sentiments altruistes. » -Pascal Salin, économiste français

Source:
Statistique Canada
Tableau 105-0501


20 mars 2013

Fair & Balanced En Chiffres États-Unis Gauchistan Hétu Watch

Si je vous demande quel réseau d’information aux États-Unis favorise le plus l’opinion au détriment des faits, vous me répondrez quoi ?

Probablement Fox News, ce réseau diabolisé par les médias d’ici est d’ailleurs…

Mais est-ce vraiment le cas ?  Voici les résultats d’une étude du Pew Research Center sur le type de nouvelles diffusées par Fox News, CNN et MSNBC:

Fox News

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la palme ne revient pas à Fox News. La palme revient plutôt à MSNBC qui est, et de très loin, le réseau le plus idéologique aux États-Unis. Incidemment, MSNBC est aussi le réseau de la gauche radicale.  Durant la dernière élection, MSNBC est aussi le réseau qui a eu la couverture la plus biaisée.

Comment MSNBC a-t-elle pu devenir aussi idéologique sans recevoir la même volée de bois vert que Fox New ?  C’est simple, MSNBC est de gauche et pour la gauche, l’idéologie, c’est comme les flatulences: seulement les autres en ont et si un jour la gauche devait en avoir, elles ne sentiraient rien…

La prochaine fois que l’on vous dira que Fox News n’est pas un réseau d’information digne de ce nom, vous saurez quoi répondre.

Source:
Pew Research Center
The Changing TV News Landscape


20 mars 2013

Taxer le carbone, une autre mauvaise idée ! Économie Environnement International Revue de presse

The Daily Telegraph

Australia: record company closures, many blame carbon tax
The Daily Telegraph

The carbon tax is contributing to a record number of firms going to the wall with thousands of employees being laid off and companies forced to close factories that have stood for generations.

Soaring energy bills caused by the Government’s climate change scheme have been called the « straw that broke the camel’s back » by company executives. New data from the corporate regulator reveals insolvencies have hit a record high over the past 12 months.

The Australian Securities & Investments Commission reports there were 10,632 company collapses for the 12 months to March 1 – averaging 886 a month – with the number of firms being placed in administration more than 12 per cent higher than during the global financial crisis. While the high Australian dollar is seen as the main factor behind manufacturing closures, experts say the carbon tax is adding to increasing cost burdens for many firms struggling to stay afloat.

For companies which have exposure to energy, and other factors which are affected by the carbon tax in a significant way, the carbon tax and the costs related to it are having a significant impact on the ability of these companies to continue.

Mais n’allez surtout pas croire que vous allez être capable de convaincre un prêtre du clergé vert que taxer le carbone est une mauvaise idée puisque cela peut pousser des entreprises vers la faillite, puisque pousser des entreprises à la faillite est précisément le but recherché par les écologistes.


19 mars 2013
19 mars 2013

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (12-18 mars) selon Influence Communication:

Actualité Québec

Actualité Canada

Petit commentaire personnel: Pour ceux qui ont raté l’info, je tiens à rappeler que la semaine dernière on a appris à la commission Charbonneau que des cadres de SNC-Lavalin ont versé 569 925 dollars au PLQ et 476 945 dollars au PQ entre 1998 et 2010.

Source:
Influence Communication


19 mars 2013

Quand le gouvernement s’en mêle… Coup de gueule Économie États-Unis Revue de presse

The Weekly Standard

The Senate barbershop gets a trim
The Weekly Standard

The barbershop of the U.S. Senate has run deficits of approximately $350,000 a year for each of the last 15 years. So Senate sergeant at arms Terry Gainer has decided to try out a new model, one that has looked rather unfashionable during the Obama era: privatization.

Gainer has tried to trim Senate Hair Care Services for the past few years. Now the political climate troubling everyone else on Capitol Hill is allowing him to move faster than he anticipated towards privatizing it completely.

The sequestration’s required spending cuts provide convenient cover. Gainer is offering early retirement to all eligible employees, hoping to replace them with independent contractors. Four employees have already accepted the offer, and they plan to retire in the next 60 days. Gainer likens these “buyouts” to those that corporations often make. He has no timeline for complete privatization, but is determined to see it through.

Comment un salon de barbier peut-il faire 5 250 000 dollars de déficit en 15 ans… Chose certaine, c’est uniquement possible si le salon de barbier est la propriété du gouvernement.

Pour reprendre les mots de Milton Friedman:

« Si vous donniez la responsabilité de la gestion du Sahara à un gouvernement, au bout de 5 ans il y aurait une pénurie de sable »


18 mars 2013

L’histoire se répète… Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Gouver-MamanQuand Pauline Marois a présidé à la création des CCCPE en 1997, le programme avait entre autres comme objectif d’augmenter les capacités cognitives des enfants pour mieux les préparer à leur arrivée sur les bancs d’école, on espérait ainsi réduire le décrochage.  Un autre objectif était de réduire les inégalités d’apprentissage entre enfants provenant de milieux pauvres et de milieux plus aisés.

En 2011, une étude dirigée par Pierre Lefebvre (UQAM) a montré que pour ces deux aspects, les CCCPE ont complètement failli à la tâche.  Dans le meilleur des cas, on a observé un statu quo, dans le pire des cas on peut voir une légère détérioration de la situation.  Somme toute, un échec complet pour Pauline Marois.

Non échaudée par cet insuccès, Pauline Marois revient à la charge 16 ans plus tard en voulant mettre en place un programme de maternelle à 4 ans pour les enfants des milieux défavorisés afin, dit-elle, de contrer le décrochage scolaire. Un autre aveu de l’échec des CCCPE…  Mais peut-on vraiment croire que ce programme va réussir là où les CCCPE ont lamentablement échoué ?  Surtout qu’aux États-Unis, on a expérimenté depuis longtemps avec la maternelle à 4 ans et la science est aussi unanime de l’autre côté de la frontière: on ne voit  aucun bénéfice.

L’un des objectifs probablement inavoués, puisqu’inavouable, de la maternelle à 4 ans est probablement la création de nouveaux emplois syndiqués, histoire d’acheter la paix sôôôciale.  Après tout, c’est probablement aussi pour cette raison que les CCCPE ont été créés en 1997, histoire de faire passer la pilule du déficit zéro…


18 mars 2013

Le modèle Québécois Canada Économie En Chiffres États-Unis Europe Québec

C’est devenu une tradition, avec l’arrivée du printemps le Commissaire à la santé et au bien-être du Québec publie la version québécoise de l’enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund. Cette année, l’étude a interrogé de 8 500 médecins de premières lignes. Voici quelques faits saillants (je vous invite à porter attention aux positions du Québec, Canada et États-Unis):

Santé Québec Santé Québec

Santé Québec Santé Québec

Santé Québec Santé Québec

Santé Québec Santé Québec

Je vous rappelle que ce sont des médecins qui ont répondus à ces questions…

Autre élément d’information pertinent:

Santé Canada

La prochaine fois qu’un rigolo comme Gilles Duceppe vous dira qu’au Québec on paye le vin plus cher pour se payer des soins de santé de meilleure qualité (il a vraiment dit ça!), vous saurez quoi lui répondre.

Sources:
Commissaire à la santé et au bien-être
Résultats de l’enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund de 2012

Fraser Institute
Value for Money from Health Insurance Systems in Canada and the OECD


18 mars 2013

La solidarité gauchiste… a des limites ! Économie États-Unis Revue de presse

New York Post

Wealthy Bill Maher turns right over California state taxes
New York Post

One of Hollywood’s leading liberals might be defecting. Bill Maher, comedian and host of HBO’s “Real Time,” railed against sky-high California income taxes in Friday night’s episode.

“Here in California — I just want to say — liberals, you could actually lose me,” Maher said. “It’s outrageous what we’re paying — over 50 percent. I’m willing to pay my share, but yeah, I mean, it’s ridiculous.” The tax discussion on “Real Time” touched on where the government could potentially cut spending before Maher made his comments.

Rachel Maddow, an MSNBC host, panned Republican Rep. Paul Ryan’s federal budget plan. “The Ryan budget is a document that says the big problems in America right now are that rich people do not have enough money,” she said.

Maher, then said something unexpected in response. “Rich people . . . actually do pay the freight in this country,” he said. “I just saw the statistics — I mean, something like 70 percent.”

Même Bill Maher, un gauchiste radical, considère que taxer les riches à plus de 50% ne fait aucun sens. Existe-t-il encore des gens pour refuser d’admettre que trop d’impôt tue l’impôt ?